L’ENNEAGRAMME : CONNAIS TA PERSONNALITE

L’ennéagramme est une figure a 9 branches pour la connaissance de soi. « Ennea » en Grec veut dire « neuf » et « gramme » veut dire « figure ». C’est un cercle à neuf chiffres qui vous décrit neuf types de caractères, de personnalités.

Nous avons tous un caractère principal autour duquel tourne notre personnalité. C’est un mécanisme de défense que nous avons mis en place quand nous étions enfants.

Il y a deux phases dans notre vie : la phase de l’enfance où nous vivons avec notre père et mère, ou nous nous sentons en sécurité ; et la phase adulte où nous allons vers le monde extérieur et devons nous prendre nous-même en charge. A ce moment là, nous avons besoin de mettre en place une stratégie de défense pour vivre et survivre par rapport au monde extérieur. C’est notre carapace ou masque.

L’ennéagramme est comme un axe autour duquel tourne neuf profils de personnalité. Avec cet outil nous pouvons comprendre que notre personnalité nous fige dans un comportement conditionné. On répète toujours les mêmes schémas. Ce sont nos paradigmes de vie.

L’ennéagramme nous aide à nous libérer de l’emprise de l’ego, il nous aide à nous connaître. Dans le monde entier on retrouve ces 9 profils dominants.Chacun doit découvrir son profil avec cet outil.

Pour vous y aider, voici un résumé des neuf profils

PROFIL 1: LE PERFECTIONNISTE / REFORMATEUR

Plus il est stressé plus il va être perfectionniste. Son souci c’est la perfection. Plus il est en état de stress plus il va rechercher la perfection parce qu’il a peur des critiques de la part des autres. Ce qui est important pour lui c’est d’organiser, de structurer, d’anticiper les choses. Si on remet en cause son souci du détail cela le panique. Donc il va valoriser ses capacités de prendre en compte ses détails, a anticiper et lui donner l’autorisation de se trouver. Mais d’abord il faut valoriser son besoin de perfectionnisme. Alors il devient beaucoup plus ouvert et plus cool.

En somme, le perfectionniste cherchera comment améliorer les choses ; il est autocritique et critique, il aime l’ordre, la précision. Quand ces conditions ne sont pas remplies, cela le met dans une colère contenue qu’il ne peut exprimer, car cela ne se fait pas dans son monde.

Son plus grand stress c’est de commettre une erreur. Il a eu une enfance ou il a été souvent critiqué durement, où il devait fournir un travail parfait, où on ne lui a pas reconnu ses efforts, et où il devait donner le meilleur de lui même.

PROFIL 2 : L’ALTRUISTE

Il passera beaucoup de temps à résoudre les problèmes des autres. Il n’existe qu’à travers la satisfaction qu’il apporte aux autres. Il va surinvestir son attention pour les autres quand ils ont un problème. Ainsi, il se laisse emporter par les problèmes des autres. Donc son grand désir est de s’investir pour aider l’autre à se sortir des situations, pour le rendre heureux. Sa grande peur derrière cette aide, c’est le sentiment d’être rejeté, car il croit que s’il prend en compte les autres alors on va l’accepter, l’aimer aussi.
Si vous êtes ou connaissez ce genre de personne, il faut l’aider à s’orienter vers ce qui est véritablement important pour lui ; et au regard de son travail, lui faire prendre conscience de ce qui est important pour lui à travers les autres.

L’altruiste, est un aidant. C’est donc l’affect et rendre service qui importe chez lui. Les relations humaines sont fondamentales pour lui. Il aime plaire, faire des cadeaux, deviner les besoins des autres pour y répondre ; il a des difficultés à dire non, même si cela lui coûte. Il va vers l’autre pour rendre service, pour créer des liens sociaux.

PROFIL 3 : LE COMPETITEUR / BATTANT

Il est toujours pressé pour faire les choses, il est sur des chapeaux de roues. Il est très actif dans son travail car il a toujours besoin de réussir encore et encore. Donc il va vite dans ce qu’il fait et il s’agite. Et plus il est en situation de stress, plus il va courir vite, et cela le fait au contraire avancer moins vite dans ce qu’il veut faire.

Pour l’aider, il faut le valoriser sur ses capacités d’actions, car il ne tient pas en place. Mais en même temps, il faut l’amener ou l’inviter à anticiper ce qu’il a à faire. Alors il se pose, il revient dans l’instant présent, accueille ce qu’il vit et ressent. Ainsi, il va beaucoup mieux anticiper les situations et retrouver alors de la puissance.

Le compétiteur est un battant  : Pour lui la réussite importe. Il aime gagner, il est efficace, il tient à l’image de soi et travaille pour atteindre son objectif. Sa peur bleue c’est l’échec !

PROFIL 4 : L’ARTISTE / INDIVIDUALISTE

C’est la sensibilité de l’artiste. Il a besoin d’exister à travers l’expression de sa sensibilité. Dans une entreprise il faut reconnaître cette sensibilité et l’originalité qu’il exprime. Et quand il se sent reconnu pour cette originalité, alors il prend toute sa place. A l’inverse, si on le confond à tout le monde et qu’on lui confie des tâches comme tout le monde, il n’existe plus à travers cette différence.
Il faut donc reconnaître cette sensibilité artistique, la valoriser, et lui donner la possibilité de création dans laquelle il peut entrer. Alors il reprend de la puissance.

L’artiste, c’est le romantique . la beauté et l’esthétique sont importantes pour lui. Il déteste la routine et la banalité ; il met de l’intensité dans ce qu’il fait. Son petit souci, c’est qu’il passe par des haut et des bas, car il utilise beaucoup son affect et ses émotions. Il est joie puis tristesse.

PROFIL 5 : LE PENSEUR / INVESTIGATEUR

Ce qui est important pour lui, c’est qu’il a besoin de comprendre ce qu’il fait. Il lui faut trouver son espace pour pouvoir analyser les choses, les comprendre, les expérimenter pour ensuite pouvoir les proposer aux autres. C’est le genre de personnes à qui il faut donner les tâches qui demandent beaucoup de réflexions. Car cela développe leur esprit visionnaire.

Sa crainte c’est de manquer d’informations, alors il devient pointilleux sur des détails. Mais si on le laisse analyser et approfondir les choses, il va pouvoir donner le meilleur de lui même, et devenir un explorateur de l’esprit.

Le penseur, c’est la vie intellectuelle. Il n’aime pas l’envahissement, il a besoin de son espace vitale, d »isolement et déteste le bruit. Il observe, prend du recul, n’aime pas les conversations inintéressantes, stériles et improductives. Il a du mal à exprimer ses émotions. Son souci, il aime connaître et comprendre avant d’agir.

PROFIL 6 : LE LOYALISTE

C’est une personne très engagée entre ce qu’elle pense et qu’elle fait. Cet engagement prend sa place dans un groupe. Ce sont des gens qui ont besoin d’appartenir à un groupe, à une œuvre collective, de défendre une équipe, une cause, pour agir pour le collectif. Le loyaliste est très mobilisé, pour autant que ça serve la communauté.

Sa crainte parfois, c’est de se retrouver seul. Il a donc besoin de retrouver sa propre place, parce qu’il confond souvent son identité personnelle avec celle du groupe. C’est pourquoi on l’appelle loyaliste. Il faut lui demander ce qui fait son équilibre à lui.

Le loyaliste  est sceptique. Pour lui, le monde est potentiellement dangereux. Il privilégie donc la sécurité, la vigilance, anticipe sur les problèmes et va vous dire dans la vie, il faut anticiper. Il déteste le mensonge, la trahison et a du mal avec quelqu’un qui a une autorité ambiguë.

PROFIL 7 : L’EPICURIEN / ENTHOUSIASTE

L’important pour l’épicurien, c’est qu’il faut profiter de toutes les situations qui se présentent à soi. Pour lui, toute situation est une belle occasion pour en profiter. Donc il va vous embêter pour des petits détails qui manquent dans une organisation, parce ce que cela ne crée pas les conditions de son confort.

Au meilleur de lui- même, c’est une personne qui est dans le raffinement, mais qui a besoin de très peu de choses pour en profiter beaucoup. L’épicurien a une personnalités agréable, mais de reconnaître l’importance que l’on donne au plaisir des moments partagés est important pour lui. Pour l’aider, il faut lui demander la satisfaction profonde qu’il cherche à combler.

L’épicurien est enthousiaste et il aime le plaisir ; c’est une personne optimiste qui déteste l’enfermement, l’ennui. Il aime le mouvement, la nouveauté, il vous parle de projets. C’est le rigolard ou fêtard qui met la bonne humeur autour de lui.

PROFIL 8 : LE LEADER / MENEUR

Le Leader est dans sa loi, et cette loi est : « Combien ça coûte, combien ça rapporte et dans combien de temps». L’important pour lui, c’est que les choses se passent comme il a décidé qu’elles se passent ; c’est ainsi qu’il pourra poursuivre son ambition. Si vous remettez en cause sa loi, il vous envoie tout de suite promener.

S’il se sent attaquer, il va reprendre sa puissance et réaffirmer ses lois, dire les choses telles qu’il le veut, telles qu’il imagine qu’elles doivent être ; quitte parfois à être hors la loi . Si par contre on le reconnaît pour son ambition, c’est alors quelqu’un qui va s’ouvrir et mettre sa puissance au service des autres. Le leader est quelqu’un qui va à l’essentiel et n’est pas dans les détails.

Le Leader, c’est le chef. C’est un combatif : il aime la force, il est déterminé et sait ce qu’il veut. Il déteste l’injustice et à tendance à protéger le faible. Pour lui, c’est tout ou rien, car il déteste les concessions. Il est colérique, agressif, aime contrôler son territoire et son entourage. Il déteste les moues et ceux qui ne s’affirment pas !

PROFIL 9 : LE MEDIATEUR / PACIFICATEUR

Il n’est pas pressé. Pour lui, c’est le côté tranquille, calme, zen de la vie. Vous allez vous exciter alors que lui il se pose. Par exemple, vous vous excitez parce qu’il faut rendre un dossier qui est urgent, lui il va faire tout son temps et faire même de la résistance passive.

Si vous voulez l’aider à avancer, invitez le plus à constater la situation, et demandez lui comment il va la résoudre. Il ne faut pas le pousser à l’action rapide, ou le pousser en avant. En le mettant face à la situation, alors il va se réveiller soudain et sortir de sa léthargie. Vous pouvez lui dire par exemple : « Je comprends qu’il n’y a pas le feu pour toi. Mais on doit rendre ce rapport dans une heure de temps. Qu’est-ce qu’on fait ? »

Le médiateur  fuit les conflits, n’aime pas les conflits. Il a une très bonne écoute, aime ses habitudes. Il a du mal à prendre position, à se bagarrer. Il prend le temps de vivre, et face à l’impatience des autres. il est très perturbé.

 

SAVOIR COMPRENDRE LES AUTRES

Nous avons tous notre personnalité et notre manière de voir la vie. Nous avons eu une enfance et avons mis en place une stratégie ou scénario de vie qui nous guide dans nos actions. Maintenant il faut se découvrir pour pouvoir comprendre les autres. Car chacun est sur sa facette et sur son propre fonctionnement. Il faut être à l’écoute de l’autre. Comprendre les facettes les uns des autres, alors la communication devient plus aisée et la vie est belle ! Quand tu dis à quelqu’un : « Je suis pressé, dépêche-toi ! », ou « passe à l’action », ou «ce n’est pas parfait» etc, ces expressions n’ont pas la même résonance les uns pour les autres, selon nos personnalités. Alors…attention !

 

 

Article inspiré de vidéos vues en ligne, et du livre  » les 9 visages de l’âme »,Sandra Maitri

About The Author

rymadayle

Je suis Myriame Hepthtsiba. J'ai une formation en sociolinguistique et en Anglais. J'ai une expérience de 25 ans dans l'enseignement de l'Anglais de spécialité, en particulier dans la formation des secrétaires bilingues. Le contact avec les autres, au cours de ma carrière professionnelle, m'a amené à m'intéresser à tout ce qui a trait aux sciences humaines pour comprendre les autres, afin de les aider au mieux de leurs capacités. Ma passion pour le développement personnel, ainsi que ma quête de spiritualité et le service dans des églises m'ont aussi permis de rassembler bien des outils. J’ai acquis de ce fait de l'expérience en matière de développement des compétences humaines et d'accompagnement de la personne, dans les moments clés de la vie. C'est cette expérience et ces trésors accumulés en moi que je viens ici partager avec vous.