LE DERNIER MESSAGE A L’EGLISE (2)

 

LE DERNIER CONSEIL A L’EGLISE

Dans la première partie de cet exposé, le Christ fait en  Apocalypse 3: 14-17, l’état des lieux de l’Eglise de l’Age de  Laodicée qui s’apparente à l’Eglise de notre temps. Il fait ensuite un diagnostic de cette Eglise et lui montre son état tel qu’Il la voit. Dans cette seconde  partie, nous voyons le conseil que Dieu donne à l’Eglise pour qu’elle revienne de sa voie d’égarement et d’apostasie.

«Je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu vois. Moi je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle et repens-toi ». (^poc.3:18-22)

Dieu indique un seul espoir pour cette église des derniers jours : c’est LUI-MEME. Il dit :

« VIENS ACHETER CHEZ MOI»

Cette injonction  montre clairement que l’Église de Laodicée, qui est la notre aujourd’hui, ne traite aucunement avec Jésus pour obtenir les biens spirituels du Royaume de Dieu. Ses transactions avec Lui ne sont pas spirituelles. En effet, c’est Dieu qui produit en nous le vouloir et le faire. Et nous devons traiter avec Lui dans tous les aspects de notre vie terrestre.

« DE L’OR EPROUVE PAR LE FEU AFIN QUE TU DEVIENNES RICHE » 

Pourtant ces gens sont riches d’or, mais c’est un or avec lequel on achète et on détruit la vie des hommes. C’est le genre d’or qui fausse et déforme le caractère de l’homme. Et aimer cet or là, est la racine de tous les maux.

Apocalypse 18 : 1-19 nous parles de Babylone, la grande prostituée assise sur les eaux qui est tombée ; elle a fait commerce avec les marchants de la terre qui se sont enrichis par la puissance de son luxe.

Aux versets 11 à 13 il est écrit : « Et les marchands de la terre pleurent, et sont dans le deuil à cause d’elle, parce que personne n’achète plus leur cargaison, cargaison d’or, d’argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d’écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d’objets d’ivoire, de toute espèce d’objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre, de cannelle, d’aromates, de parfums, de myrrhe, d’encens, de vin, d’huile, de fine farine, de blé, de bœufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d’âmes d’hommes ».

Et Dieu dit à Son peuple : « Sortez du milieu d’elle, Mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. »

il y a un or qui est de Dieu. 1 Pierre 1:7 nous dit : « Afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable ». L’or de Dieu, c’est un caractère semblable à celui de Christ. Il est produit dans la fournaise ardente de l’affliction, d’un travail spirituel conscient sur soi pour transformer et renouveler notre nature corrompue. Mais l’Église d’aujourd’hui a fait de l’or matérielle le principal critère de sa spiritualité. Et les hommes continuent à vivre vautrés dans la misère morale et spirituelle.

Nous venons au monde nu physiquement. Mais nous devons retourner au ciel riche spirituellement. C’est tout ce que nous pouvons y apporter. Cette richesse spirituelle, c’est notre CARACTERE, façonné à l’image et la similitude de Christ. Et ce caractère se forge dans le ferveur, et non dans la tiédeur et la mollesse spirituelle.

Il est temps de sortir du milieu d’eux. Ils est temps de ne plus se mettre avec les infidèles sous le même joug, car il n y a rien de commun entre la lumière et les ténèbres, entre Christ et Bélial, entre le peuple de Dieu et les idoles, car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit Lui-Même dans Sa Parole. Le prix à payer pour couvrir notre nudité spirituelle, c’est la séparation d’avec le corruption spirituelle de ce monde.

«OINS TES YEUX D’UN COLLYRE AFIN QUE TU VOIES »

Sans le baptême du Saint Esprit, vous ne pourrez jamais avoir les yeux ouverts et une véritable révélation spirituelle de la Parole de Dieu. Un homme sans l’Esprit est aveugle à Dieu et à Sa Parole.

Des courants d’air froids ont soufflés sur l’Église et en ces temps de la fin, elle a besoin désespéramment de l’huile chaude de l’Esprit Saint, pour que ses yeux s’ouvrent. Sinon, elle continuera à remplacer la puissance de Dieu par des programmes, et Sa Parole par des credos et des dogmes.

Tout comme au temps du Christ Jésus, les docteurs en théologie ont fermé la porte de la foi aux fidèles, et en interdisent l’entrée à tous. Nous avons besoin en cette saison d’un vrai manuel de psychologie qui n’est pas écrit de main d’homme. Nous avons besoin de la psychologie de Dieu, contenue dans Sa Parole, dans la BIBLE. C’est le Saint Esprit qui a fait écrire ce Livre, et c’est Lui qui en donne la révélation a qui le veut vraiment. Il faut donc recevoir le SAINT ESPRIT en soi.

1 Corinthiens 2:9-16 nous dit : « Mais comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment. Dieu nous les a révélé par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu.

Lequel des hommes, en effet, connais les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. Or, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu afin que nous connaissions les choses que Dieu nous as donné par sa grâce.

Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne le Saint Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit, car c’est spirituellement qu’on en juge. L’homme spirituel au contraire juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne. Car, qui a connu la pensée du Seigneur pour l’instruire ? Or nous, nous avons la pensée de Christ ».

« MOI JE REPRENDS ET JE CHATIE »

L’Église d’aujourd’hui a besoin que quelqu’un comme Jean-Baptiste vienne, pour lancer un défi comme auparavant, afin de ramener le peuple de Dieu à Lui . Le message de notre temps doit être un message de REPENTANCE, de retour à Dieu, pour que le peuple sorte de son aveuglement, de sa nudité et de sa misère.

Dieu châtie, comme un père, tous ceux qu’Il aime. Il nous ramène toujours à Lui, pas à cause de nos œuvres, mais à cause de Son Amour pour nous Sa création. Il reprend, c’est à-dire, il réprimande, dénonce en vue de corriger. Il châtie, pas dans le sens de punir ; mais plutôt il nous discipline en pensant à notre amélioration.

Comme dit le livre d’Hébreux 12:5-11 : Dieu nous reprend et nous châtie comme le ferait nos pères charnels. Dieu nous châtie pour note bien, afin que nous participions à Sa sainteté. Il nous reprend avec patience, douceur et miséricorde. Comme un potier, il peut briser les vases que nous sommes pour nous remodeler comme il l’entend. C’est cela la manifestation de Son amour pour nous : Ne pas nous laisser dans l’égarement, la nudité, la pauvreté spirituelle, la misère de l’âme.

Alors nous ne devons pas craindre, quelque soit les adversités que nous traversons et traverserons encore ?

« AIE DONC DU ZELE » 

En Jean 2 : 17 il est écrit : « le zèle de ta maison me dévore ». l’Église de cet âge a bel et bien un zèle. Mais ce n’est pas un zèle au sens où Dieu l’entend. Car ils ont le zèle pour leurs propres affaires, leurs dogmes, credos, organisations ; pour leur propre justice. Ils ont rejeté la Parole de Dieu pour la remplacer par leurs propres idées. Ils ont déposé le Saint Esprit et ils ont pris des hommes pour chefs. Ils ont mis de côté Celui qui est la Vie Éternelle et ils l’ont remplacé par leurs bonnes œuvres, par un conformisme religieux.

Mais le zèle que Dieu attend est un zèle qui doit crier: J’AI TORD. JE REVIENS A TOI MON DIEU !
Le problème c’est que toutes ces organisations religieuses se prétendent de Dieu, d’avoir la vérité source et d’avoir raison. Aucun d’elle n’a raison car elles sont toutes des sépulcres blanchis, pleins d’ossements de morts comme dans la vallée des ossements de la vision d’Ézéchiel.

« REPENS-TOI »

Non seulement la Fausse Église doit se repentir de ses œuvres, mais aussi les Élus de Dieu doivent le faire. Beaucoup de ces élus sont encore dans ces églises mortes, et c’est à eux que s’adressent ce message de Éphésiens 5:14  qui dit : « Réveille-toi, toi qui dors ; relève toi d’entre les morts, et Christ t’éclairera ». Dieu crie à ceux-ci : « REVEILLEZ VOUS ! Repentez vous de votre folie ». car Ses élus prêtent leur influence, donnent de leur temps, argent et énergie à ces organisations spirituelles mortes, antichrists, en croyant servir Dieu. Il est temps pour eux de changer de pensée et de se tourner vers la vérité.

De tous les âges, l’âge de Laodicée, qui est notre âge actuel a le plus besoin de se repentir.

Mais va t-il le faire ? Ramènera et reviendra t-il à la parole ? Fera t-il de nouveau régner le Saint-Esprit dans la vie des hommes ? Adorera t-il de nouveau Jésus comme le SEUL Sauveur en cette saison ? J’ai bien peur que non ! Le verset suivant en atteste.

CHRIST EN DEHORS DE L’EGLISE

« Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entends ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi »

Ce verset est la conclusion de l’âge. Certains commentateurs ont tendance à penser que ce verset s’adresse à des individus, et que Jésus se tiendrait à la porte du cœur de chaque pécheur, attendant qu’on lui ouvre pour entrer. Il n’en est rien. Ce verset s’adresse à l’Église toute entière de l’Age de Laodicée, dont fait partie notre époque actuelle. CHRIST A QUITTE L’EGLISE, et Il est hors de l’Église, tout comme le SAINT ESPRIT.

C’est la conséquence et l’aboutissement logique, si on laisse la Parole de côté pour La remplacer par des credos ; quand on dépose le Saint-Esprit pour Le remplacer par des papes, des évêques, des présidents, des conseillers, etc. ; et qu’on rejette le Sauveur pour Le remplacer par l’appartenance à une église ou le fait d’être conforme à un système d’église. C’est cela l’apostasie. C’est cela la porte ouverte à l’antichrist.

Car s’ils n’ont pas reçu et rejeté celui que Dieu a envoyé, qui est venu au nom du Père, ils recevront un autre qui viendra en son propre nom : l’homme de péché, le fils de perdition établit dans le lieu saint, comme disent les Écritures.

Jésus a été progressivement mis de côté jusqu’au dernier âge de l’Église. Au premier siècle, tout le cercle que formait l’Église était dans la vérité. Puis une erreur s’est introduite : les œuvres des Nicolaïtes qui l’empêchait de former un cercle parfaitement éclairé. Ensuite, dans l’âge suivant, les ténèbres ont continué de s’infiltrer dans l’Église pour recouvrir une grande partie du cercle. Dans le troisième âge, l’éclipse était encore plus avancée dans l’erreur. Puis au quatrième âge, qui correspond à l’âge des ténèbres, la lumière avait presque disparu.

 L’APOSTASIE DANS LE LIEU SAINT

L’Église reflète la lumière de Christ. Il est le SOLEIL, elle est la LUNE. Ce cercle lumineux est donc la lune. D’une lune presque pleine au premier âge, la partie lumineuse a diminué jusqu’à devenir un mince croissant dans le quatrième age. Puis elle a recommencé à grandir progressivement au cinquième, puis considérablement au sixième. Pendant une partie du septième âge, la lumière a continué à grandir ; puis elle s’est subitement arrêtée, pour disparaître presque complètement. Alors les ténèbres de l’apostasie ont pris la place de la lumière.

La Lune, (l’Église), s’est totalement obscurcie en sept phases. Pendant la septième phase, l’obscurité totale s’est produite lorsque le pape de Rome, Paul VI, est allé en Palestine faire un pèlerinage à Jérusalem. L’apôtre Paul était le premier Messager. Et cet homme a pris le même nom. Ce pape est le sixième. Et six (6) est le nombre de l’homme. Tout cela n’est pas une simple coïncidence. Quand ce pape est allé à Jérusalem, l’Église (la Lune) s’est enfoncé dans l’obscurité totale.

Nous comprenons maintenant pourquoi il y a deux vignes, pourquoi Abraham avait deux fils : l’un selon la chair, et il persécutait l’autre qui était selon la promesse. L’un qui aimait et connaissait les choses de Dieu, l’autre qui connaissait une bonne partie de la même vérité, mais il n’était pas du même esprit.

« CELUI QUI VAINCRA »

« Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. »

Il ne s’agit pas tant de savoir QUOI vaincre, car nous le savons déjà ; mais COMMENT vaincre. Pour cela, jetons un coup d’œil aux Écritures qui nous montrent comment vaincre. Dans Matthieu 4, où Jésus est tenté par le diable, il a vaincu les tentations personnelles de Satan par la Parole, et rien que par la Parole ; il l’a fait dans chacune des trois principales épreuves, qui correspondent exactement à la tentation du Jardin d’Éden : La convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie.

Eve a succombé à la tentation parce qu’elle ne s’est pas servie de la Parole ; Adam est tombé en désobéissant lui aussi à la Parole. Mais Jésus, le second Adam, a vaincu par la Parole. Et c’est la seule manière de vaincre, contre les ruses du diable, parce que la Parole vraie ne peut pas faillir. C’est plutôt nous qui faiblissons.

Jésus-Christ a vaincu les systèmes religieux du monde. Constamment harcelé par les théologiens de Son époque, il a toujours appliqué la Parole de Dieu et ne disait que ce que le Père céleste lui inspirait. Dans les Béatitudes, Il a dit que lorsqu’on nous mènera devant les tribunaux, de ne point nous inquiéter de ce que nous aurons à dire. Car à l’instant même, le Saint Esprit nous inspirera ce qu’il conviendra de dire. Dans sa vie personnelle, dans Sa lutte avec Lui-même face la mort par la crucifixion, Il a vaincu par la Parole de Dieu. (Hébreux 5:7).

Aussi, personne ne pourra s’asseoir sur le trône du Seigneur Jésus-Christ sans avoir vécu, appliqué cette Parole. Toutes nos prières, nos jeûnes, et semblants de repentances que nous apportons à Dieu ne pourrons nous donner le privilège de nous asseoir sur le trône avec Christ, tant que nous n’aurons pas obéi et appliqué Sa Parole. Ne dit-il pas Lui-même :  « Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur et ne faites vous pas ce que je vous dis » ?

De même qu’Adam et Eve sont tombés parce qu’ils avaient abandonné la Parole, l’Age d’Éphèse est tombé parce qu’il s’est détourné de la Parole. Puis, les âges suivants ont continué à s’en détourner, si bien qu’on est arrivé à un rejet total de la Parole par le système œcuménique des Églises.

Et cet âge de Laodicée qui est aussi le notre se termine par une disparition complète de la Parole, par un déni de l’Homme de se regarder en face, ce qui a mis Jésus-Christ à l’extérieur de l’Église. Toutes les messes et cultes dans les églises aujourd’hui ne sont que des simagrées, des simulacres.

De l’extérieur, JESUS-CHRIST appelle les Siens, ceux qui le suivent en obéissant à Sa Parole. Après une manifestation puissante de l’Esprit de Dieu pendant un court moment, ce petit groupe persécuté par l’Antichrist sera enlevé et ira rejoindre le Seigneur.

LE MYSTERE DU BLE ET DE L’IVRAIE

Le temps de semer, d’arroser, de pousser est terminé. L’été spirituel est fini. Maintenant, c’est le temps de la Moisson. La Fausse Vigne et la Vraie Vigne sont arrivées à maturité. Maintenant, le mystère du Blé et de l’Ivraie dont parle le livre de Matthieu 13:24-30 est aussi accompli.

L’ivraie se lie de plus en plus en gerbes (œcuménisme) pour être brûlé. Le mystère de l’iniquité s’accomplit de plus en plus par l’Antichrist. Le blé est en train d’être amassé dans le Grenier divin (ceux qui écoutent la Parole et font ce qu’il faut pour Vaincre).

Il est maintenant grand temps d’écouter le dernier appel qui s’adresse à l’Epouse-Blé, à la Vraie Église, à tous ceux qui ont faim et soif de Vérité et de Justice divine: «Sortez du milieu d’eux ! Afin de ne point participer à ses péchés et subir les fléaux du sixième sceau à venir. Fléaux prédis en Apocalypse 6:12-17. « Réveille-toi, toi qui dors, relève toi d’entre les morts, et Christ t’éclairera ! » dit la Parole de Dieu.

RETOUR A DIEU !

L’Esprit a parlé par le Fils. Le soleil se couche; il va bientôt disparaître dans l’éternité pour les âges de l’Église.

Acte 17:30-32 nous dit : « Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tout lieux, qu’ils ont à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine, en le ressuscitant des morts. Quand ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent et les autres dirent : nous t’entendront là-dessus une autre fois ».

L’ignorance de l’Homme fait que chaque fois que la Parole de Dieu lui a été donnée et qu’il ne la comprend pas, au lieu de chercher à la comprendre, il se limite son entendement corrompu et s’en moque. Mais Dieu dans son Amour et Sa patience continue toujours à parler et à avertir l’homme de ce qui l’attend, suite à sa désobéissance, pour qu’il revienne de ses voies tortueuses.

N’ENDURCISSEZ PAS VOS COEURS

Hébreux 1:1-3 nous dit : « Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs, comme autrefois ». En effet, « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises, et de plusieurs manières parlé à nos pères par les prophètes, Dieu dans ces derniers temps nous a parlé par le Fils, et il l’a établi héritier de toutes choses. Par lui, il a aussi créé l’univers. Le fils est le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et il soutient toutes choses par sa parole puissante. Il a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. »

Les Écritures continuent pour dire en Hébreux 2:1-4 « C’est pourquoi nous devons d’autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendus, de peur que nous ne soyons emportées loin d’elles. Car, si la parole annoncée par des anges à eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance à eu une juste rétribution, comment échapperions nous en négligeant un si grand salut ? Le salut annoncé d’abord par le Seigneur nous a été confirmé par ceux qui l’on connu, Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges et divers miracles, et par des dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté ».

SAISIR LA PROMESSE

Hébreux 4:1-16 « Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, qu’aucun de vous ne paraisse arriver trop tard

Car, cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux ; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu’elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l’entendirent. Pour nous, nous avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu’il dit : «  je jugerai dans ma colère ; ils n’entreront pas dans mon repos ! »

Or, puisqu’il est encore réservé à quelque uns d’y entrer, et que ceux à qui d’abord la promesse a été faite n’y sont pas entrés à cause de leur désobéissance, Dieu fixe de nouveau un jour : aujourd’hui.

En disant dans David, bien longtemps après, comme il est dit plus haut : AUJOURD’HUI, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs.
Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres comme Dieu s’est reposé des siennes.

Empressons nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. Obéissons à la Parole.
« Car, la Parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque a deux tranchants. Pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelle. Elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Nul créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. »(Hébreux 4:12-13)

Ainsi, puisque nous avons un souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. »

Église, Épouse du Christ, la question est de savoir : que vas-tu faire maintenant ?

ADORE DIEU

Pour finir, voici la conclusion du livre d’Apocalypse, chapitre 22:6-21 :

« C’est moi Jean, qui ai entendu et vu ces choses. Et quand j’eus entendu et vu, je tombai aux pieds de l’ange qui me les montrait, pour l’adorer. Mais il me dit : Garde toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. ADORE DIEU.

Et il me dit : ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre. Car le temps est proche. Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore ; et que le juste pratique encore plus la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon son œuvre.

APPEL PRESSANT

Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! Dehors les chiens, les magiciens, les débauchés, les meurtriers, les idolâtres et quiconque pratique le mensonge !

Moi Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin. Et voici, je viens bientôt. Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre.

Si à travers cet article, Dieu a parlé à votre cœur par Son Esprit, puissiez-vous vous approcher maintenant même de Lui dans la repentance en Lui donnant votre vie, pour que vous receviez la vie éternelle par Son Esprit. Comment ? Commencez tout simplement à vous affectionner d’avantage aux choses d’en-haut et un peu moins à celles qui sont sur la Terre. Travaillez à votre salut avec crainte et tremblement. Soyez fervents d’esprit et persévérez dans la prière. Veiller sur votre âme et embellissez la en obéissant à la Parole divine, pour pouvoir migrer vers les dimensions célestes.

« Que celui qui a des oreilles entendent ce que l’Esprit dit aux Églises »

L’Esprit et l’Épouse disent : Vient ! Et que celui qui entend dise: Vient. Et que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut prenne de l’eau de la vie gratuitement. Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. »

Amen : Viens, Seigneur Jésus !
Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous !

Inspiré de « Exposé des Sept âges de l’Eglise », William Marion Branham

Articles similaires :

Le Messager du 7è Age de l’Eglise

Message à l’Eglise du 21è siècle

About The Author

rymadayle

Je suis Myriame Hepthtsiba. J'ai une formation en sociolinguistique et en Anglais. J'ai une expérience de 25 ans dans l'enseignement de l'Anglais de spécialité, en particulier dans la formation des secrétaires bilingues. Le contact avec les autres, au cours de ma carrière professionnelle, m'a amené à m'intéresser à tout ce qui a trait aux sciences humaines pour comprendre les autres, afin de les aider au mieux de leurs capacités. Ma passion pour le développement personnel, ainsi que ma quête de spiritualité et le service dans des églises m'ont aussi permis de rassembler bien des outils. J’ai acquis de ce fait de l'expérience en matière de développement des compétences humaines et d'accompagnement de la personne, dans les moments clés de la vie. C'est cette expérience et ces trésors accumulés en moi que je viens ici partager avec vous.