LA REVOLUTION THERAPEUTIQUE

Sur les forums, bon nombre de patients cherchent désespérément des solutions efficaces contre certaines maladies. Il est temps de faire notre propre révolution thérapeutique pour prendre notre santé en main.

LES DEUX MEDECINES

Les médecins conventionnels ont été formés pour faire que ce qu’ils ont appris. Et ils font bien ce qu’ils savent faire. Ils ont une approche thérapeutique scientifique dans le traitement des maladies, se focalisant plus spécialement sur le corps physique.

A la différence, les thérapeutes de la médecine non conventionnelle  ont une approche holistique qui prend en compte le corps, l’âme et l’esprit du malade, dans le traitement de celui-ci. Ils ont plus d’une corde à leur arc et connaissent plusieurs alternatives aux médicaments que proposent la médecine conventionnelle. Ils ont des informations qui peuvent protéger de certaines procédures médicales inutiles, voire inefficaces.

Par exemple, l’efficacité du vaccin contre la grippe étant faible, une bonne protection contre les infections hivernales est de stimuler notre système immunitaire par la phytothérapie (Echinacée de l’Inde ; le Sirop de Sureau), ou par des gestes simples comme le massage du thymus.

Il est temps de prendre nous même en charge notre santé en cherchant à découvrir toutes ces méthodes mises aujourd’hui à notre disposition : la Nutrithérapie, la phytothérapie, la Médecine énergétique, et même la Chronothérapie !

CE SILENCE QUI TUE !

Malheureusement, plusieurs lobbys s’activent dans l’ombre pour empêcher ces nouvelles thérapies de progresser et d’être connues par un grand nombre de personnes.

L’industrie pharmaceutique a peur que les patients se passent de leurs médicaments .
En conséquences, des millions de personnes souffrent et continueront de l’être, car elles ne sont pas informée de certaines méthodes qui peuvent les aider à faire leur révolution thérapeutique.

Le scandale du Mediator :

Quand le Dr Irène Frachon a alarmé sur les graves dangers que couraient les patients qui prenaient ce médicament, les autorités de santé et les médias ont fait silence sur ses découvertes pendant des mois . Il a fallu au moins 2000 morts pour que le danger du Mediator soit reconnu.

L’industrie pharmaceutique est devenue tellement puissante avec ses milliards de profits qu’elle cloue au silence tout ceux qui veulent ouvrir les yeux au gens sur leur état de santé. En effet, elle a tous les leviers d’influence à sa disposition pour faire même des fausses études et statistiques sur les médicaments qu’elle fabrique.

Elle fait taire tous les précurseurs et lanceurs d’alerte populaires. Les professeurs de Médecine, Debre et Even ont été rayés de l’Ordre des Médecins, pour avoir publié un livre intitulé : « Les 4000 médicaments utiles, inutiles, et dangereux. »

Michel Pierre, herboriste du Palais Royal a été condamné en 2013 par la justice, pour avoir conseillé des plantes à ses patients. Pourtant, personnes ne s’était plaint des prescriptions phytothérapeutiques qu’il a fait pendant plus de 40 à ces patients.

Le Pr Joyeux a pointé les dangers du vaccin contre l’hépatite B. Il défend une médecine efficace et généreuse, axée sur la personne humaine, et libérée du carcan des industries chimiques.

Le Pr. Patrizia Paterlini Bréchot, a publié dans son livre « Tuer le cancer » ses découvertes sur cette maladie, convaincue que c’est sur le diagnostic précoce de la maladie que doivent porter les efforts de recherche. Elle a dénoncé de ce fait les grands groupes pharmaceutiques qui s’égarent dans des impasses. Ils sont obsédés par l’idée de trouver un médicament, alors qu’il existe autant de formes différentes de la maladie, qu’il y a de patients.

Toutes ces personnes, pour ne citer que celles-là, sont dans le viseur de l’autorité médicale et des lobbys pharmaceutiques, pour avoir voulu dire tout simplement la vérité à leurs concitoyens.

LA NUTRITHERAPIE

La nutrition  est à la fois la cause et le remède des maladies que nous avons. Aussi faut-il bien se nourrir. La nutrition fait des miracles contre des maladies tels que le diabète, les douleurs articulaires, l’infarctus, etc.

LA NUTRITION CAUSE DE MALADIES

La plupart des maladies modernes qui sont découvertes aujourd’hui sont liées à notre alimentation.

En effet, nous sommes exposés aux pesticides, et les consommons, car ils sont utilisés dans la culture de nos aliments. Tous les emballages plastiques, métalliques et en carton dans lesquels ces produits nous sont vendus contiennent des perturbateurs endocriniens qui migrent de ces emballages dans le produit. Ce sont : de la phtalate, du bisphénol A, des encres toxiques , des huiles minérales utilisées dans le traitement des papiers recyclés. Aucun individu n’est épargné de ces dangereux perturbateurs, qui impactent même les fœtus dans le ventre de leurs mères.

Le Bisphénol A atteint le fœtus et bloque le développement des cellules immunitaires. Il provoque des modifications génétiques et empêche le corps de se protéger des bactéries qui lui sont nuisibles. Le système du corps, perturbé et face à lui-même, met en place son propre nouveau système d’auto-défense. Ceci pourrait être la cause de ce qu’on appelle les maladies auto-immunes.

En effet, le Bisphénol A mime l’action de certaines de nos hormones naturelles, telles les œstrogènes chez les femmes et les testérogènes chez les hommes. Il usurpe l’identité de ces hormones et active de manière anarchique les récepteurs de ces hormones. Ce qui dérègle le système hormonal. Chez les hommes, cela crée des atrophies testiculaires, d’où la stérilité ou une difficulté à procréer, car leurs spermatozoïdes sont très réduits et affaiblis. Chez les femmes, la multiplication anarchique des œstrogènes cause certaines maladies auto-immune tel le LUPUS.

En effet, on découvre de plus en plus de nouvelles maladies appelées maladies de l’avenir. Au nombre de celles-ci sont bon nombre de maladies auto immunes ( au moins 70),  pour lesquelles des solutions médicales n’ont pas encore été trouvées.

LA NUTRITION COMME REMEDE

SUBSTANCES ENERGETIQUES

les régimes se définissent en terme quantitatif et qualitatif. Nous absorbons trois sortes de substances énergétiques en mangeant.   Ce sont les protides, glucides et lipides.

Les glucides,  aussi appelés hydrates de carbones sont composés de carbone, d’hydrogène et d’oxygène. On les trouve dans le sucre, le miel, les fruits, les céréales, les tubercules et les racines.

Les lipides sont tous les corps gras que nous consommons. On les trouve dans le beurre, le saindoux, les huiles végétales,  les graisses.

Les protides ou protéines sont composés, comme les glucides de carbone, hydrogène et oxygène, avec en plus de l’azote. On les trouve dans les produits d’animaux, végétaux, céréales, légumes et  le lait.

Un régime se définit par sa qualité et la quantité d’aliments consommés en valeur calorique contenue dans ces aliments.

Les valeurs caloriques : Glucides : 4,2 calories par gramme. Lipides : 9,8 calories par gramme ; Protides : 4,8 calories par gramme.

La qualité d’un régime alimentaire s’évaluera par la variété des aliments consommés, pour chacun de ses trois groupes de nutriments, le nombre de calories initiales et définitives, les vitamines et sels minéraux qu’ils contiennent.

La quantité s’évaluera en terme de nombre total de calories et pourcentage de ces calories dans les glucides, lipides et protides.

On a des glucides riches (les sucres) et des glucides pauvres (dans les céréales, racines tubercules) . Des lipides pures ou libres (beurre, saindoux, certaines huiles végétales) et des lipides liés contenus dans les autres aliments. Des protéines nobles (viandes, œufs poissons, lait) et des protéines ordinaires (végétaux).

VITAMINES

Nous avons besoin de vitamines dans notre corps et pouvons en avoir dans les aliments que nous consommons. Il y a deux catégories de vitamines dans ce que nous mangeons: Celles qui sont hydrosolubles, contenues dans l’eau des végétaux ; et les liposolubles, dans les graisses.

Nous avons dans le premier groupe les vitamines B et C. Le B1, vitamine anti-névritique (contre les troubles nerveux) et le B2,vitamine de croissance, contenues dans la plupart des produits végétaux et animaux. La vitamine C dite antiscorbutique est contenue dans les légumes frais, les agrumes, en particulier les oranges et citrons.

Dans le deuxième groupe, nous avons les vitamines A et D et E. la vitamine A lutte contre les troubles visuels, les lésions des muqueuses, et le manque de tonus musculaire. Elle provient de l’oxydation du carotène. On la trouve dans les huiles et foie de poissons, le beurre, certaines huiles végétales, les carottes et certains fruits jaunes. La vitamine D antirachitique, qu’on absorbe en s’exposant au soleil. Et la vitamine E pour la reproduction.

SELS MINERAUX

Nous avons, le calcium (os), le phosphore, le fer (sang), l’iode (thyroïde). La carence de ces minéraux entraîne des troubles nerveux.

TYPES DE REGIMES ALIMENTAIRES

On a des régimes primitifs, simples ou complexes. Les régimes peuvent aussi être répartis selon les zones géographiques du monde :

Régime type céréalier dans les pays agricoles (France, Irlande,Allemagne, Suisse, etc. . Régime type laitage  dans les pays où on fait beaucoup d’élevage pour le lait;  et le Régime type viande.

Le climat dans les régions a aussi une influence fondamentale sur le métabolisme de base , et sur la qualité des aliments adaptés à l’organisme, selon que le climat est polaire ou tropical.

REGIMES ET CLIMATS

Climats froids : regime gras a base de viande et graisses, exercices physiques pour lutter contre le froid. Ce qui  aiguise l’appétit. Donc le métabolisme de base est accru, l’appétit excité, nécessité de consommation de corps gras.
Climats chauds : le métabolisme de base est caractérisé par une dépense d’énergie considérable, un délai de récupération plus long, un manque d’appétit, une digestion difficile des corps gras trop concentrés. La difficulté de l’effort exige une alimentation plus riche en  protéines, glucide et lipides pas trop concentrés et du piment pour exciter l’appétit. Malheureusement, c’est un régime alimentaire simple qui est pratiqué dans ces pays, et il est mal adapté.

Climats tempérés :  c’est le régime le  plus favorable à l’être humain, car il favorise une alimentation riche et complexe,  et permet des cultures diversifiées.

En somme, le climat sous lequel nous vivons influence notre métabolisme de base, et nous devons en tenir compte dans notre alimentation pour être en bonne santé.

Nous avons  donc plusieurs types de régimes qui peuvent entrer dans l’une ou l’autre des catégories ci-dessus:

Des régimes minceur à travers les techniques suivantes : jeûne, chrono régime, régimes hyper-protéiné, hypocalorique, hypoglycémique, etc.

des régimes thérapeutiques : contre le diabète, le cholestérol, les allergies, l’hypertension, etc.
Des régimes à thèmes : anticellulite, ventre plat, obésité, grossesse, bras-jambes -hanches fines, etc…

LA PHYTOTHERAPIE

Ce mot vient du grec « phytos » qui signifie plante et « therapeuo » qui signifie soigner.

La phytothérapie désigne une médecine, qui est fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels de celles-ci..
Selon l’OMS, la phytothérapie est considérée comme une médecine traditionnelle. Elle est encore massivement employée dans bon nombre les pays en voie de développement. Elle est non conventionnelle du fait qu’elle n’est pas toujours basée sur des études cliniques systématiques.
On peut donc la distinguer en trois types de pratiques :

  1. Une pratique traditionnelle à visée explicitement thérapeutique, parfois très ancienne fondée sur l’utilisation de plantes selon les vertus découvertes empiriquement.
  2. Une pratique qui repose sur la recherche scientifique où les extraits actifs des plantes sont identifiés et standardisés. Cette pratique débouche suivant les cas sur la fabrication de médicaments pharmaceutiques ou de phytomédicaments
  3. Une pratique de prophylaxie sans but thérapeutique, existant déjà dans l’Antiquité. C’est le cas d’associations traditionnelles en cuisine, de techniques de conservation, ou de consommation de produits tels que les thés ou infusions.

Dans le domaine du soin par les plantes, on remarque deux tendances majeures :

  • L’intervention qui met surtout l’accent sur les plantes elles-mêmes et sur leurs effets reconnus depuis la nuit des temps. Ceux qui sont dans cette tendance s’intéressent aux effets de la plante dans sa globalité, sur tout l’individu.
  • Ceux de la deuxième tendance se basent davantage sur les connaissances biochimiques et se préoccupent plutôt des symptômes des maladies et de l’action des principes actifs des plantes sur celles-ci.

EXEMPLES D’UTILISATION EN PHYTOTHERAPIE

Madame Tu Yuyu(chinoise) , prix Nobel de médecine en 2015 , a découvert un remède naturel contre le paludisme. Beaucoup d’aliments et d’épices que nous mangeons peuvent nous aider à soulager certaines douleurs ou maladies.

Par exemple, le curcumin qui est en ce moment très à la mode est un anti arthrose et anti cancer. La canneberge, l’hibicus aident contre les infections urinaires. Les huiles essentielles contre les migraines, juste en les utilisant pour masser les tempes. Les racines d’ortie, avec le palmier de Floride aide contre la prostate. L’huile essentielle de lavande fine contre l’anxiété.

Je vous invite à faire vos propres découvertes dans les centres ou magasins de phytothérapie selon vos besoins.

MEDECINE ENERGETIQUE :  BLOCAGES EMOTIONNELS

Nous vivions aujourd’hui dans un environnement toxique. Nous y sommes constamment agressés par des pollutions émotionnelles. Elles sont tout autant dangereuses pour notre santé, que les produits  chimiques que nous ingurgitons inconsciemment. Le stress, la tristesse, les malheurs, le burn-out sont autant de fléaux qui nous minent aujourd’hui;  la médecine conventionnelle a atteint ses limites pour certaines situations que nous traversons dans la vie.

Cette médecine reconnaît enfin que le cancer peut être causé par nos émotions négatives telles le stress, la tristesse, le malheurs. la dépression, etc.  Elle fait de plus en plus appel à des thérapeutes de la médecine non conventionnelle pour l’aider dans des cas de traitements par l’hypnose, et la médecine énergétique .

En effet, toutes nos émotions négatives peuvent nous rendre malades. Notre cerveau crée toutes les hormones et molécules qui nous soignent, et régulent tout dans notre corps. Aussi, avec un peu de volonté de notre part, nous pouvons nous guérir avec des gestes simples. Il suffit juste de changer nos habitudes mentales.

Il y a aujourd’hui beaucoup de techniques de gestion du stress et de dépression  : la respiration, la relaxation musculaire, la luminothérapie, le rire, etc. Et bon nombre d’entreprises sont  même prêtes à payer le prix pour que leurs employés en bénéficient. Ces techniques impactent notre l’humeur et moral et peuvent nous aider à nous passer d’anti dépresseurs ou autres aides chimiques mentales, pour nous sortir des crises psychologiques.

Par exemple, les malades de l’Alzeimer sont soulagés  entre autres, par des activités musicales telles que le chant.

LA LIBERATION DES MEDICAMENTS CHIMIQUES

Nous devons reprendre le contrôle de notre santé. Nous protéger des informations mensongères des lobbys pharmaceutiques. Éviter les pièges des traitements médicaux inutiles et dangereux.

En effet, il y a des médicaments ultras répandus qui causent des maladies lorsqu’ils sont pris sur le long terme. Alors qu’il y a des méthodes naturelles plus efficaces pour nous prévenir de certaines maladies et mieux vieillir.

Les médicaments anti cholestérols sont toxiques pour les muscles, le cerveau, les reins et les yeux. En lieu et place , on peut préférer une nutrition méditerranéenne riche en Omega 3, et qui lutte contre les maladies cardiaques.

Les traitements hormonaux substitutifs (THS) à base d’œstrogène de synthèse augmentent le risque de cancer du sein de 150%. Des plantes telles que l’actée à grappe noire utilisée par les Indiennes d’Amérique du Nord peut réguler la ménopause et bien de troubles qui y sont liés.

Les médicaments anti acide contre les douleurs d’estomac et les reflux gastriques augmentent de 64% les risques d’Alzheimer et autres démences . Alors que des mesures simples d’hygiène de vie et d’alimentation font disparaître ces douleurs.

Contre l’ostéoporose, faire le plein de vitamine D au soleil et de vitamine K2 en complément alimentaire.

Faire de l’exercice physique : Les contraintes mécaniques exercées sur nos os et muscles les fortifient, font travailler notre lymphe, éliminent les toxines stockées dans notre organisme et fait circuler librement notre énergie. Il y a des bénéfices inouïs à faire de l’activité physique après 50 ans. Diverses méthodes de remise en forme méconnues existent, et elles ont fait leur preuve dans le temps.

Prendre en main sa propre santé est une libération. Arrêtez de courir pour un oui ou un non chez le médecin ! Aidez vous par des thérapies naturelles lorsque la médecine conventionnelle atteint ses limites. Cela vous permet de renaître et d’être satisfait, après avoir vaincu le mal avec les moyens de votre propre corps.

Le but n’est pas de remplacer les consultations médicales, loin de là ! Mais c’est de vous donner des clés , des pistes d’orientation qui pourront vous aider lorsque la médecine conventionnelle sera bloquée et impuissante.

Malgré certains maximes pour vous alerter, vous ne changez pas vos habitudes alimentaires et de vie. Et c’est normal. Il faut l’entendre sans doute directement de la bouches de professionnels dans ces domaines pour prendre conscience. Ceux-ci vous donneront des alternatives fiables et faciles à suivre.

Reprenez le contrôle de votre santé ! Prévenez vous des maladies pour mieux vieillir.
Protégez vous des informations mensongères des lobbys pharmaceutiques.

Pour aller plus loin :

Quelques titres de livres  publiés par des spécialistes:

  • Arthrose, des solutions naturelles.
  • Se soigner par les plantes.
  • Comprendre et soigner la dépression.
  • Nettoyer et drainer son foie naturellement.
  • Ces aliments qui nous soignent : la diététique chinoise au service de votre santé.
  • Cancer : un accompagnement qui change tout.
  • Tuer le cancer.

Liens :
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/phytotherapie.htm
https://regime.ooreka.fr/infos/regime-alimentaire
http://www.persee.fr/doc/rga_0035-1121_1957_num_45_2_1898
https://fr.wikipedia.org/wiki/Phytothérapie

About The Author

rymadayle

Je suis Myriame Hepthtsiba. J'ai une formation en sociolinguistique et en Anglais. J'ai une expérience de 25 ans dans l'enseignement de l'Anglais de spécialité, en particulier dans la formation des secrétaires bilingues. Le contact avec les autres, au cours de ma carrière professionnelle, m'a amené à m'intéresser à tout ce qui a trait aux sciences humaines pour comprendre les autres, afin de les aider au mieux de leurs capacités. Ma passion pour le développement personnel, ainsi que ma quête de spiritualité et le service dans des églises m'ont aussi permis de rassembler bien des outils. J’ai acquis de ce fait de l'expérience en matière de développement des compétences humaines et d'accompagnement de la personne, dans les moments clés de la vie. C'est cette expérience et ces trésors accumulés en moi que je viens ici partager avec vous.