LA VOLONTE ET L’AMOUR

 

La Volonté,  c’est l’énergie du commencement qui vient du Créateur, c’est la force première appelée « Père »   Elle est  le don le plus précieux mis à notre disposition. C’est une mystérieuse force créatrice .

La Volonté nous permet de nous concentrer, de nous focaliser sur une seule chose à la fois, jusqu’à son accomplissement. Elle nous permet de prendre une idée, de nous focaliser sur cette idée jusqu’à sa réalisation.
L’orientation de notre volonté qui détermine notre destinée.

 

QU’EST-CE QUE TU VEUX ?

Lorsque nous manifestons le désir de vouloir réaliser quelque chose, toutes les forces invisibles se mobilisent pour que ce désir se réalise.  Nous devons être conscients de ce facteur. Savoir  quelles catégories de force invisibles sont à notre disposition lorsque nous voulons, dépendra de nos  mobiles et des objectifs qu’on veut atteindre.

Il faut aussi savoir que nous serons jugés de l’utilisation que nous faisons de ce don précieux qu’est la Volonté. Ce jugement  n’est autre que la condition dans laquelle nous nous  trouveras nous-mêmes, suite aux conséquences de notre volonté.

La Volonté se manifeste comme un Feu interne qui nous pousse à abandonner la routine quotidienne, pour nous faire entrer dans un cycle créateur des grandes ou des petites choses.

Tout commence par la Volonté, aussi faut-il être sages dans nos désirs.

Que ta volonté te pousse à aimer le Créateur, à le rechercher, a créer l’harmonie autour de toi et a agir dans le sens du bien .

LA VOLONTE : LUMIERE ET AMOUR

Dans la Volonté, il y a la Lumière et le Feu. Puis dans le Feu, il y a l’Amour.

Le Feu est le premier né de la Volonté. C’est l’Amour. L’Amour, c’est la Volonté transformée, c’est le Feu, l’énergie  généré par la Volonté.

Ce qui caractérise le feu, c’est la chaleur et la lumière. Et l’air est nécessaire dans la combustion tout comme il l’est dans notre corps.

Le feu qui brule dans le cœur de  celui qui cherche Dieu est sa volonté de se parfaire. Sans celle-ci, rien ne peut bouger dans sa vie. Tout comme le feu fait dégager les arômes des aliments, notre volonté doit nous pousser à l’action pour manifester notre potentiel, et faire éclore nos attributs divins.

L’attention est le feu qui fait bouger les choses autour de nous et nous révèle celles qui sont cachées. Elle à des pouvoirs transformateurs et transmutateurs. Elle canalise notre force psychique et mentale vers les choses, les êtres et les événements et révèle leurs vertus  cachées comme si nous les chauffions, à la manière du feu.

L’Amour premier-né est l’amour désintéressé, inconditionnel ou  amour AGAPE. De lui découle tous les autres amours : filial, érotique, parental.

 

L’AMOUR  INCONDITIONNEL

Comme son nom l’indique, c’est un amour sans condition. On aime l’autre pas pour ce qu’il A, ni pour ce qu’il Est.  On ne voit en l’autre que l’étincelle divine qu’il représente, la lumière qui transcende de lui. Et non pas parce qu’il est riche ou pauvre, noir ou blanc.

Cet amour ne tient donc ni compte du statut social, ni de la race, ni du sexe, mais de l’être humain ou des choses comme créations du Divin; créations  qui renferment Son Souffle et Sa Lumière.

L’amour est le dissolvant qui dissipe les tempêtes et les affrontements entre les humains. Il est le feu qui réchauffe et illumine l’être humain que nous sommes. Alors portons notre attention vers les autres, remplie de beaucoup de volonté pour les aimer, tels qu’ils ont sont, sans forcement vouloir les transformer. Car la force qui transforme et transmute les choses et les êtres, c’est l’Amour et l’attention que nous leur portons. Alors leur vraie nature se révèle à nous, et nous pouvons tout obtenir d’eux.

l’Amour désintéressé donne l’inspiration, la sagesse et l’illumination pour agir, pour guider les autres vers la réalisation de leurs objectifs. C’est un amour providentiel qui donne sans rien attendre en retour, comme les rayons du Soleil qui nous réchauffent gratuitement.  Cet amour se réjouit du bien-être des autres.

LES CRITERES DE L’AMOUR INCONDITIONNEL

Voici un passage des Evangile qui donne une belle description de

ce que n’est pas l’amour, au sens où nous l’entendons :

« Quand je parlerai les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas l’amour, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit.

Et quand j’aurai le don prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi à transporter des montagnes, si je n’ai pas l’amour,  je ne sais rien.

Et quand je distribuerai tous mes bens pour la nourriture des pauvres, et quand je livrerai même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert de rien. »

Voici ce qu’est l’Amour inconditionnel :

« L’amour est patient, il est plein de bonté;

L’amour n’est point envieux; l’amour ne se vante point ; il ne s’enfle point d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête; il ne cherche point son intérêt, il ne s’irrite point, il ne soupçonne point le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité;

Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. l’amour ne périt jamais…. »

« Maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l’espérance et l’amour; Mais la plus grande de ces choses, c’est l’AMOUR « 

Le vrai amour n’est rien d’autre que l’Amour AGAPE ou Inconditionnel. C’est l’Amour par excellence.(1)

L’Amour Agapé est un amour-sagesse qui nous propulse. On dit souvent que l’amour donne des ailes, et c’est vrai. C’est un amour qui illumine, qui booste et pousse à l’action. C’est un moteur qui nous fait démarrer en trombe. Cet amour se cache dans la Volonté.

L’amour est comme une drogue qui nous apaise et nous met dans un état magique dans lequel nous voulons demeurer.

Quand la Force de l’Amour entre en scène, toutes les autres  forces lui sont soumises. Les forces négatives font silence et les équilibres se rétablissent, et l’injustice meurt.

L’Amour agape unifie l’homme et le femme en nous, crée l’unité conjugale et la fidélité entre époux.

La Volonté, c’est le Roi souverain. L’Amour, c’est le Prince,  le Fils premier- né du Roi. Roi et Prince sont le point de départ de tout ce qui existe .

AMOUR SEXUEL OU EROTIQUE

Certains sont passionnés du sexe pour ce qu’il a de positif et de créatif, pour le fait qu’il représente l’organe d’alliance avec Dieu ; car grâce à lui et à sa fonction, l’œuvre divine s’accroît et s’amplifie. c’est une sexualité pratiquée dans un couple « légal » ou pas. Ce type de personnes sont souvent des parents de familles nombreuses.

Pour d’autres, c’est la passion du sexe, sans amour. On parle même aujourd’hui de « sex friends » (amis sexuels), de libertinage sexuel,  où les individus se retrouvent juste pour du sexe, pour du plaisir corporel, souvent sans sentiment affectif. Cela peut générer deux attitudes chez ces personnes: un goût prononcé pour le célibat et un goût pour les mauvaises mœurs.

la loi divine dit: « Soyez féconds, multipliez et remplissez la terre ». (2)

La loi est le fondement de tout ce qui existe. C’est la fatalité obligatoire qui nous pousse au renoncement de soi, pour que la Vie soit, et continue de l’être.

Le célibat exclu « l’autre » partie de soi-même, partie que l’on porte dans son propre intérieur. Le célibataire est réduit à la moitié de lui-même.

Le célibat constitue donc le premier attentat contre l’ordre et la loi cosmique. A part certaines âmes, qui sont dispensés des tâches de reproduction de façon exceptionnelle, pour les besoins de leur chemin d’âme,  tous ceux qui choisissent la voie du célibat agissent à l’envers de l’ordre naturelle de la création, y compris les prêtres et sœurs du catholicisme.

Et n’est pas seulement célibataire celui qui vit seul, mais aussi celui qui, marié, fait « ce qu’il faut » pour ne pas avoir des enfants. Tous ceux qui refusent d’avoir des enfants pour motif de commodité sont les pires célibataires.

Je vais vous raconter une histoire qui s’est passée entre 1370 et 1041 av. J.C environ, au temps des Juges. Une famille immigra dans un pays étranger, pour fuir la famine qui sévissait dans son pays d’origine. il y avait le père, la mère et leurs deux fils. Les deux fils prirent des femmes étrangères et vécurent dans le pays pendant 10 ans. Les fils de ce couple moururent, l’un après l’autre.

Pourquoi ? parce  qu’ils versaient leur semence par terre chaque fois qu’ils avaient des rapports avec leurs épouses. Ce qui les privaient d’héritiers. En Israël, et même encore aujourd’hui dans certaines traditions du monde, lorsqu’un homme meurt sans laisser d’héritier, son frère doit épouser la veuve pour relever le nom de son frère dans son héritage, afin  que celui-ci ait une postérité dans la famille.

Le célibat délibéré est un type d’égoïsme. Ceux qui choisissent cette voie sont dans une incomplétude, il leur manque une partie d’eux même. La tête représentant l’homme, et le corps la femme, une femme célibataire n’a pas de tête; un homme  célibataire n’a pas de corps.

Les mauvaises mœurs sont souvent l’apanage de ceux qui renient la voie de l’Amour Agapé et se vautrent dans un amour éros.  Ces mœurs s’opposent aux paramètres cosmiques. Ces mauvais penchants qui  enferment les individus dans un labyrinthe de comportements mécaniques d’où ils se sortiront difficilement. L’homosexualité, le lesbianisme, la zoophilie, la pédophilie, le fétichisme, le sado-masochisme, le proxénétisme, le viol, etc. sont des mœurs impures qui souillent le corps et l’âme humain.

Savoir discerner les Amours que nous manifestons. Est-ce un amour agapé, un amour filiale ou un amour érotique ? En effet,  à chaque type d’amour correspond une attitude à avoir face à l’être aimé. Car, les gens font beaucoup d’erreurs dans ces amours.

LES TYPES  D’AMOUR  EROTIQUE

Il y a des adultes ou parents qui confondent l’amour érotique avec l’amour filiale vis-à-vis de leurs enfants. Ce sont les pédophiles ou des incestueux.
D’autres individus ont choisi d’avoir des relations érotiques avec d’autres du même genre qu’eux. Ce sont les homosexuels et les lesbiennes.

Certains individus se « trompent » même de règnes, pratiquent un amour érotique avec des êtres ou objets de ces règnes. Les partisans de la zoophilie ou du fétichisme.

Il y a encore ceux qui disent, non moi je préfère exploiter le corps et l’âme des autres pour m’enrichir ou me pour me venger. Ce sont ceux qui ont fait le choix du proxénétisme, du sado-masochisme, du viol.

Il y a aussi ceux qui se disent, tiens, et si j’échangeais l’ « objet » de mon amour érotique avec celui d’une autre personne, pour voir l’effet que cela me fait ! Ce sont les échangistes .

D’autres quand à eux disent : oh j’en ai marre d’être fidèle, d’avoir toujours le même et un seul partenaire. Ce sont les adeptes du libertinage sexuel, qui n’ont aucune attache sentimentale.

Les êtres humains ont tellement rétrogradés dans l’Amour éros, ce trésor divin qui leur a été donné pour leur bien-être et pour leur mettre du baume au cœur; il a été dépravé à un point tel qu’il est devenu une souffrance  pour l’homme d’aujourd’hui.

Même les animaux s’étonnent de ce qu’est devenu l’homme d’aujourd’hui dans sa sexualité. Tellement son niveau de conscience en matière d’amour est bas ! C’est même faire une injure au règne animal, quand on traite certains humains d’animaux. Car même les animaux respectent les mœurs de leur règne animal. On ne verrait jamais un animal mâle, sodomiser un autre animal femelle ; car il sait qu’il y a une « entrée » spécifique sur la femelle qu’il approche, pour son organe mâle.

Pourquoi sodomiser ? Des peuples entiers ont été détruits dans les temps anciens pour juger cette perversité.
A force de recherche de plaisir, les êtres humains vivent dans l’enfer et appliquent les lois de l’abîme.

L’être humain a atteint un niveau d’intelligence tellement maléfique qu’il est même en dessous de ce qu’on appelle les « animaux ». Son intelligence déviée le pousse à tirer son inspiration de l’abîme, et à s’y enfoncer chaque jour un peu plus. Il n’a plus de cœur, car son cœur est devenu une pierre rugueuse.

CONCLUSION

Pour conclure, voici ce que disent les Ecritures Saintes :

« La colère de Dieu se révèle des cieux contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive ; car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.

En effet, les perfections invisibles des Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité se voient comme à l’œil nu depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, car ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâce, mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœurs sans intelligence à été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous !

C’est pourquoi Dieu les a livré à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs ; ainsi, ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps (le corps est le temple de Dieu), eux qui on changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature, au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !

C’est pourquoi, Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs, les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.

Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livré à leurs sens reprouvés, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice, plein d’envie, de meurtre, de querelles, de ruse, de malignité, rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde.
Et, bien qu’il connaissent le jugement de Dieu, déclarant digne de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les commettent, mais encore ils approuvent ceux qui les font. »

A chacun de faire son propre jugement.

  1. – 1 Corinthiens 13:1-8, 13.
  2.    Romains 1 : 18-32
About The Author

rymadayle

Je suis Myriame Hepthtsiba. J'ai une formation en sociolinguistique et en Anglais. J'ai une expérience de 25 ans dans l'enseignement de l'Anglais de spécialité, en particulier dans la formation des secrétaires bilingues. Le contact avec les autres, au cours de ma carrière professionnelle, m'a amené à m'intéresser à tout ce qui a trait aux sciences humaines pour comprendre les autres, afin de les aider au mieux de leurs capacités. Ma passion pour le développement personnel, ainsi que ma quête de spiritualité et le service dans des églises m'ont aussi permis de rassembler bien des outils. J’ai acquis de ce fait de l'expérience en matière de développement des compétences humaines et d'accompagnement de la personne, dans les moments clés de la vie. C'est cette expérience et ces trésors accumulés en moi que je viens ici partager avec vous.