LE PECHE ET LES PECHES

LE PÉCHÉ

L’Apôtre Paul, dans Acte 17: 30-31  nous dit que : « Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux,  qu’ils aient à se repentir, parce qu’Il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve en le ressuscitant des morts…. »

Nous voyons des points de suspension à cette phrase, car Paul a été interrompu dans son discours.

Avant ce passage, il est écrit  que  tous les Athéniens et les étrangers  demeurant à :Athènes ne passaient leur temps qu’à  dire ou à écouter des nouvelles (Actes 17:21)  Aussi, des philosophes épicuriens et stoïciens Grecs prirent Paul et le menèrent à l’Aréopage, une place publique où chacun pouvait discourir et exposer sa doctrine ou ses pensées(Actes 17: 18-20)  Après avoir écouté Paul parler de généralités concernant Dieu, il l’interrompirent lorsqu’il aborda le sujet de la repentance et de la resurrection des morts;  ils se moquèrent en disant : »..nous t’entendrons là-dessus une autre fois ». (Acte 17: 32)

Le but de cet article est de t’amener à prendre conscience qu’il ne peut y avoir résurrection de mort sans REPENTANCE de nos oeuvres charnelles.  Entendons par résurrection, la reconnection de notre esprit à celui de Dieu pour discerner Ses Desseins nous concernant.

Peut-être comme ces philosophes et ces stoïciens tu ne prendras pas le temps de lire tout ce article, de t’y reconnaître dans certains des points exposés. C’est ton choix et je le respecte. Quoiqu’il en soit, sache que quand on parle de repentance, on parle de péchés, et voici quelque éléments qui te permettront de savoir dans quels types de péchés et d’attitudes tu te trouve,  pour t’en repentir et te réconcilier avec ton Créateur. Car la Bible dit: « Tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3:23)

 

« Nous savons que Dieu n’exauce pas les pécheurs.
Mais si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, il l’exauce » (Jean 9:29).

Le péché, c’est la transgression de la loi.

« Le Péché, c’est la recherche du bonheur par des voies d’erreur. »

Le premier péché appelé tel est la désobéissance à la Volonté divine. De cette attitude  a découlé tous les autres péchés.

Selon la définition de la Bible d’étude du Dr Scotfield, le péché représente à la fois un acte, un état, une disposition.:

  1. Acte de violation délibéré ou de faillite dans l’accomplissement de la volonté révélée de Dieu ;
  2. État d’absence de droiture ;
  3. Disposition à l’inimitié contre Dieu.

TYPES DE PÉCHÉS

Le péché est la transgression de la Loi divine. Le péché est le propre de tous les humains. La Bible ne nous dit-elle pas en Romains 3:23 : « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » ? Ce péché originel et universel, c’est la déconnexion de l’homme d’avec la Lumière Source, la Lumière Divine, l’Energie universelle.

Les Saintes Écritures nous disent encore ceci : « La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive. Car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux.  

En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil nu, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages.

Ils sont donc inexcusables, car ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ils ne lui ont point rendu grâces, mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. »(Romains 1:18-21)

Le Péché se manifeste sous au moins sept formes :  la Transgression, l’Iniquité, la Faute, la Licence, l’Offense, l’Égarement et l’  Incrédulité.

La TRANSGRESSION

C’est une violation délibérée de la Loi ; de la démarcation divine entre le bien et le mal. Entendons par bien ou mal la bonne ou mauvaise utilisation de son libre arbitre.

Le psalmiste dit dans sa prière de repentance : « O Dieu ! ait pitié de moi dans ta bonté ; selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions. Lave moi complètement de mon iniquité et purifie-moi de mon péché. Car je reconnais mes transgressions et mon péché est constamment devant moi » (Psaume 51 : 3-5).

Ces paroles sont le cri du cœur repentant du Roi David qui délibérément pécha, en commettant l’adultère avec la femme de son serviteur Uri le Hittite qu’il fit ensuite assassiner.

David viola 2 des  lois divines qui disent : « Tu ne commettras point d’adultère. Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain » (Exode 20 : 14,17). Le Roi David connaissait bien cette loi, il savait discerner ce qui était bien de ce qui était mal. Mais il transgressa la Loi sous l’effet de la tentation de sa chair, bien qu’il connaisse les effets réversibles de son acte d’adultère et de meurtre.

L’ INIQUITE

Est un acte mauvais en soi ; qu’il soit expressément interdit ou pas.

« Car ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ils ne lui ont point rendu grâces, mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.» (Romains 1:21-23).

L’inique, c’est celui qui fait des choses mauvaises en elles-mêmes, de par leurs nature. On n’a pas besoin de lui dire que ce qu’il fait est mauvais, puisque qu’en son âme et conscience, il sait que ce qu’il fait est mauvais et viole les règles de la bienséance.

LA FAUTE

C’est un abandon du droit chemin. (Rom 1:18)

« Quiconque pratique le péché transgresse la loi. Et le péché, c’est la transgression de la loi » (1 Jean 3:4). Ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste de par la création qui nous entoure. Quiconque sait ces choses et se  détourne du Créateur  est inexcusable.

LA LICENCE

Est une situation d’anarchie d’ordre spirituel.

« Nous savons bien que la loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, les débauchés, les homosexuels, les voleurs d’hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine.» (1 Timothée 1: 9-10).

Le but de la Loi étant de mettre de l’ordre partout, là où il y a anarchie spirituelle, il y a péché de licence. Par exemple la violation des lois cosmiques ou naturelles : l’homosexualité, la sodomie  et toutes espèces de vices sexuels.

L’OFFENSE

Est une intrusion de la volonté propre dans un domaine appartement à l’autorité divine.

« Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. » (Éphésiens.2:1-2)

« Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu’il avait formé en lui-même, pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre » (Éphésiens 1:9-10).

La volonté du Divin, c’est que nous accomplissions le dessein de notre vie, en fonction des capacités et les attributs que nous avons hérités de Lui.

L’EGAREMENT

Est un échec dans la tentative d’atteindre le but divin.

« Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. (Rom.3:23 ; 1:22-23)

Le chemin qui mène à la Lumière est long, ténébreux et tortueux. Il nous faut des marqueurs pour nous guider pas à pas. Et nous avons ces marqueurs. Mais bon nombre d’entre nous les refusent et  utilisent leur libre arbitre sans sagesse. En utilisant le libre arbitre sans sagesse on s’égare du droit chemin. Au lieu de prendre le chemin étroit qui mène à la vie éternelle, on se retrouve à prendre le chemin large qui mène à la perdition.

L’INCREDULITE

Est une insulte à la véracité divine

« En ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi » avait dit le Christ, annonçant la venue du Saint Esprit qui viendrait dans l’humanité.  (Jean 16:9).

Le  Saint Esprit convainc de péché, de justice, de jugement. C’est la troisième Personne de la Divinité qui nous donne les dons spirituels et la capacité de marcher selon les lois divines. Etre incrédule à son égard et le blasphémer, est une malédiction pour celui qui le fait.

« Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice, pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité, rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons ; ingénieux au mal, rebelles à leurs parents dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde.

Et bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font(Romains 1:28-32)

Celui qui est incrédule dit en quelque sorte que Dieu est un menteur, car il ne croit pas à ce qu’on lui dit de Sa part. Croire, c’est accepter par l’esprit. La croyance est liée à notre esprit, notre intellect. Et notre intellect à la faculté de choisir d’accepter ou de refuser d’enregistrer telle ou telle vérité dans notre mémoire.

La perspective que nous avons de la vie et des événements de la vie dépendent de ce facteur clé : le libre choix de croire ou de ne pas croire, d’accepter ou de ne pas accepter. Mais ce choix devient péché, lorsque ce que nous rejetons comme information est une vérité avérée. Car alors notre choix est en totale contradiction avec la Loi Universelle.

L’incrédulité mène souvent à la rébellion. Le rebelle, c’est celui qui refuse de se soumettre, celui qui est contre ou à côté de la plaque. Et voici quelques caractéristiques des rebelles.

LES CARACTERISTIQUES DES REBELLES

Dans le livre de Jude, voici ce qui y est dit :

Il y a ceux qui ont renié Christ. Entendons par là,  l’Amour divin:

Par leur refus de l’accepter comme Seigneur et Guide ; comme autorité suprême, et le chemin qui mène à la vérité, à la Lumière.

Par leurs œuvres. Ils ont l’apparence de la piété mais renie ce qui fait la force de cette piété, à savoir : la justice, l’humilité, l’amour.
Ils sont attachés aux œuvres de la chair et totalement déconnectés des choses de l’esprit.

LES TYPES DE REBELLES

Il y a ceux qui vivent dans leurs rêveries et leurs dérèglements, souillent leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires.

Il y a ceux qui parlent de ce qu’ils ne savent pas, car ils ne réagissent que par leur instinct animal. Ce sont des ignorants qui manquent de connaissance.

il y a ceux qui ont l’esprit de Caïn qui était un meurtrier. Ils sont remplis de haine, manquent de pardon et sont pleins d’animosité et d’agressivité.

Il y a ceux qui ont l’esprit de Balaam; le type de personnes qui escroquent les autres et sacrifient la vérité de la Parole, en la renversant. Ce sont de faux docteurs. Ils ont une piété qui est une source de gain.

« Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ, et de la doctrine qui est selon la piété, il est enflé d’orgueil, il ne sait rien ; il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons, les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain(1Timothée 6 :3-5)

Les saints doivent comprendre que la piété n’est pas une source de gain, mais un moyen de purifier leurs âmes pour atteindre la vie éternelle.

Il y a ceux qui ont l’esprit de Koré qui ne supportait pas l’autorité de Moïse et se révolta contre lui ; car il voulait avoir sa propre autorité et devenir un dirigeant. En avait-il la capacité ? A supposé que ce fut le cas, on ne peut avoir deux capitaines dans un bateau;  autrement, le navire coulera en cas de tempête.

Il y a ceux qui sont des écueils dans les agapes du corps du Christ, ce sont des troubles fêtes qui se repaissent eux-mêmes et font bonne chair. En Ezéchiel 34:1-10, il est mentionné un exemple probant où Dieu dénonce à travers le prophète, l’attitude infidèle des pasteurs d’Israël.

Il y a ceux qui sont des nuées sans eau, poussées par les vents. Ce sont des arbres d’automne sans fruits, deux fois morts, déracinés.

Il y a ceux qui sont des vagues furieuses de la mer qui rejettent l’écume de leurs impuretés. Ils sont irritables et déversent leurs dévolus sur les autres.

Il y a ceux qui sont des astres errants auxquels l’obscurité des ténèbres est réservée pour l’éternité.

Il y a ceux qui sont des personnes qui murmurent et se plaignent sans cesse de leur sort.
Les enfants de Dieu eux doivent se réjouir sans cesse, selon qu’il est écrit en 1Théssaloniciens 5:16 : « Soyez toujours joyeux » ; ils doivent  apprendre à surmonter et relever les défis que la Vie met sur leur chemin, en tirant expérience pour aller de l’avant.

Il y a ceux qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motifs d’intérêt.

Il y a ceux qui sont des faux prophètes (Philète, des Himéné); des mondains (Jamrès et Dema) ; des  libres penseurs et font n’importe quoi (Nicolas); des prostitués qui détournent les gens de la vérité (Jézabel), des méchants ( Alexandre) ; des  usurpateurs qui récupèrent les âmes et le fruit du travail des autres à leurs compte(Diotrèphe).

DISCERNER NOS VRAIS ENNEMIS

Il nous faut discerner les rebelles contre l’autorité divine pour, soit les ramener à l’ordre, soit nous séparer d’eux;  en plus des personnes contre qui nous avons à lutter à savoir : les faux prophètes, les faux docteurs, les faux frères et les ennemis invisibles de notre âme.

Il nous faut choisir notre camp et prendre position dans et pour  la Lumière, afin de contrecarrer les ruses de celui que nous appelons le Diable. Celui-ci  n’est autre que la somme de tous nos propres agrégats psychiques et psychologiques corrompus, tous confondus.

Les Saintes Ecritures nous disent que « Nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, et contre les esprits méchants dans les lieux célestes.»(Ephésiens 6 :10)

Elles disent encore que « Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser les forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.»(2 Corinthiens 10 : 3-5)

Les armes de notre lutte contre les rebelles et ennemis de notre âme sont des armes spirituelles, car le combat est d’abord spirituel, mené en nous mêmes. La Parole nous exhorte de ce fait à nous revêtir de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister contre les ruses du diable et tenir ferme après voir tout surmonté.

Et ces armes sont la Vérité, la Justice; le Zèle pour la Bonne Nouvelle de paix, la Foi; l’assurance de notre Salut, la connaissance de la Parole (i.e. le logos et le rhéma divin), la Prière persévérante.

Discernez donc vos péchés, car tous nous avons péché par notre désobéissance à l’ETRE, à DIEU, par nos actions, et sommes privés de la gloire de Dieu. Repentons-nous de nos oeuvres perverses et saisissons la main  tendue de la Providence divine  infinie pour commencer une vie nouvelle. Car Dieu fixe pour nous un jour nouveau :  AUJOURD’HUI et MAINTENANT!

 

About The Author

rymadayle

Je suis Myriame Hepthtsiba. J'ai une formation en sociolinguistique et en Anglais. J'ai une expérience de 25 ans dans l'enseignement de l'Anglais de spécialité, en particulier dans la formation des secrétaires bilingues. Le contact avec les autres, au cours de ma carrière professionnelle, m'a amené à m'intéresser à tout ce qui a trait aux sciences humaines pour comprendre les autres, afin de les aider au mieux de leurs capacités. Ma passion pour le développement personnel, ainsi que ma quête de spiritualité et le service dans des églises m'ont aussi permis de rassembler bien des outils. J’ai acquis de ce fait de l'expérience en matière de développement des compétences humaines et d'accompagnement de la personne, dans les moments clés de la vie. C'est cette expérience et ces trésors accumulés en moi que je viens ici partager avec vous.