LES ENERGIES DES PLANETES ET NOUS

Chacun de nous est né sous l’impact de l’énergie d’une constellation et d’une planète. Nous avons de nombreuses constellations dans notre système solaire. Les Sages d’antan ont donné à 12 de ces 80 constellations le nom de Signes du Zodiaque en relation avec le Cercle de la Terre. Celles-ci sont en relation avec les sept planètes de notre système solaire.

Tu ne crois pas en l’astrologie, moi non plus et je ne te demande pas d’y croire. Mais il faut quand même en tenir compte, car les Signes du Zodiaque ou constellations, correspondent à des énergies déversées chaque mois sur la terre. Et que nous le voulions ou pas, nous sommes influencés aussi par les énergies des planètes qui se déversent et elles nous impactent positivement ou négativement, selon la manière dont nous les recevons.

L’INFLUENCE DES PLANETES SUR NOTRE DESTINEE

Que nous le voulions ou pas, nous sommes donc tous influencés par les énergies qui viennent des planètes de notre système solaire. Ces planètes ont leur correspondance spirituelles dans l’Arbre de Vie.

Basés sur certains enseignement et passages de la Bible, les hommes ont rejeté tout ce qui a trait à l’astrologie, la numérologie. Ces deux sciences existent pour permettre à l’homme de se connaître et discerner les énergies et les forces qui dirigent et impactent sa vie et sa destinée.

Beaucoup de vérités spirituelles ont été cachées à l’homme a cause de sa nature corrompue et de son ignorance du monde spirituel. Il est temps d’ouvrir un peu notre esprit pour chercher à comprendre pourquoi nous sommes tels que nous sommes et fonctionnons de telle ou telle manière.

Chaque planète physique que nous voyons à sa contrepartie invisible. En Genèse1:14-19, Dieu a crée des luminaires dans l’étendue du ciel pour séparer le jour d’avec la nuit et pour éclaire la terre. Il a dit que ce soit des signes pour marquer les époques, les jours et les années. Il a donc fait le Soleil et la Lune qui sont les deux grands luminaires, et les Étoiles. L’un pour présider au jour, et les autres pour présider à la nuit. Ces luminaires symbolisent la présence de Dieu et Sa Lumière sur la Terre.
En plus de ces deux grands luminaires qui régissent notre planète Terre, nous avons l’influence des autres planètes de notre système solaire qui nous impactent aussi par leurs énergies; et il ne faut pas négliger ces effets énergétiques.

LES CARACTÉRISTIQUES DES PLANÈTES

1. SOLEIL, LA VOLONTE, L’ORGUEIL

Le soleil est le centre de toutes nos facultés spirituelles ; c’est la source de toute vie sur notre planète. Il est le représentant de l’Ego, et symbolise le Père pour cette incarnation. Le Soleil représente la conscience objective de l’homme. Celui-ci doit tirer toutes les leçons de l’instant présent, en recevant l’attribut du Père qu’est la Volonté.
La Volonté est la Force qui nous pousse à initier des actions, à y demeurer ferme jusqu’à les réaliser. Le Soleil nous communique cette première Vertu du Père sans laquelle il n’y aurait aucune création dans notre plan. Le péché lié au Soleil est l’Orgueil.

2. LUNE, LA PURETE , LA PARESSE

Elle représente nos facultés d’imagination. L’imagination est le début du processus créatif, de toute entreprise humaine. Cette entreprise doit être fécondée par le feu de la volonté pour que tout se réalise. L’équivalent invisible de la Lune c’est Yésod, la sphère du fondement, de la pureté. En effet, la croissance de l’âme passe nécessairement par la pureté de celle-ci. Le mot d’ordre pour cette sphère c’est : pensée juste, sentiment noble, action juste. Philippiens 4:8 nous donne les huit critères de la pensée juste . « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange soit l’objet de vos pensées ». (La Vérité, l’Honorabilité, la Justice, la Pureté, l’Amabilité, l’Approbation, la Vertu, la Dignité. )

  • L’âme a besoin d’aliments spécifiques pour se régénérer :
  • Des exercices pratiques de respiration consciente.
  • La Relaxation.
  • La Lecture des Saintes Écritures.
  • La Prière fervente en tout temps, par l’intelligence et par l’esprit
  • La Méditation.

Il y a une période très propice au nettoyage et à la régénération de notre système entier ; c’est pendant la période de régence des Anges, du 9 février au 20 mars. C’est le moment idéal pour renforcer nos travaux spirituels (jeûner, prier, méditer, se retirer) pour nettoyer et régénérer notre âme, corps et esprit.

La lune est un symbole qui nous projette dans un univers d’imaginations positives. C’est le pilier, le fondement de l’œuvre divine. C’est la porte d’entrée dans le monde physique. Elle symbolise la Mère et est liée aux organes sexuels, d’où sa relation à la pureté. Pureté dans nos actes, dans nos pensées, dans nos sentiments, dans nos paroles. Le péché lié à la lune est celui de la Paresse.

3. MARS, LA GUERRE, LA COLERE

Mars c’est la croix, le symbole de l’homme non régénéré. En clouant Jésus-Christ sur une croix, cela représente le fait de clouer l’homme animal, non régénéré, le vieil homme sur une croix. Cet homme chez qui les désirs inférieurs dominent sur la vie de l’esprit. Le non respect des lois spirituelles engendrent des luttes, des guerres et des souffrances chez l’homme animal. Les échecs répétés que subit celui-ci vont de ce fait adoucir au fur et à mesure sa nature charnelle.

Le caractère guerrier de l’homme est rectifié par Mars (ou Gueburah), sa contrepartie spirituelle. Les Anges de la sphère de Mars/Gueburah sont les policiers spirituels qui interviennent dans la vie de l’homme pour rectifier sa trajectoire déviée ; pour le polir en l’amenant à la repentance afin de le remettre sur le sentier divin. Et cette rectification se fait par la souffrance.

Mars nous donne l’énergie dont nous avons besoin pour agir et surmonter nos épreuves et imperfections. Lorsque l’homme comprend la raison de ses souffrances et se repens, celle-ci s’arrête et il devient une nouvelle création.

Mars lutte contre tout ce qui est corrompu. Aussi faut-il orienter sa pensée et ses actes dans le bon sens, le sens du bien , et faire ce qui est conforme à la loi divine pour éviter le justicier Mars.

Le credo  du chercheur de vérité doit donc être: « Ne pas faire aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ». Ceci se fait en commençant par être juste avec soi-même, puis avec les autres. Il faut faire attention aux actes qu’on pose dans le moment présent, car on récoltera ce qu’on aura semé. Le péché lié à Mars est la Colère.

4. VENUS, LA BEAUTE, LA LUXURE

L’attribut de Venus c’est la Beauté. La beauté du Créateur et de Sa création est manifestée à travers cette planète dont la contrepartie spirituelle est Netzach sur l’Arbre de Vie. Il faut aimer et admirer tout ce qui a été crée et fait par Dieu qui est à l’origine de la Beauté. Venus a pour symbole une femme. Eve est la première femme et elle avait une beauté extraordinaire au point à Adam en la voyant à son réveil a dit : Waoh ! « Cette fois, c’est la chair de ma chair et l’os de mes os. On l’appellera femme ! » Et la Bible dit que Eve est la Mère de tous les vivants. Si elle était belle, aussi tous les vivants sont beaux en puissance. C’est le péché qui a par la suite déformé cette Beauté divine, au point nous voyons aujourd’hui des malformations physiques.

Nous devons manifester cette beauté divine en vivant dans un cadre beau et propre, selon nos moyens. Voir en tout ce qui est beau, l’unique présence et beauté de Dieu et s’en émerveiller. Contempler Dieu dans sa grandeur et sa magnificence à travers la beauté de Sa création. Nous devons aussi apprendre à achever tout ce qu’on fait avec une touche d’ornementation. Venus est la déesse de la beauté. Mais il faut édifier cette beauté sur des bases saines, et pure, avec l’aide de Saturne. Le péché lié à Venus est la Luxure.

5. SATURNE, L’INTELLIGENCE, L’AVARICE

En saturne, la croix de la personnalité est élevée au-dessus de l’âme (le demi cercle). Normalement, l’âme croît par le service. Mais le symbole de Saturne montre plutôt une personne qui veut être servie par les autres, une personne égoïste qui fait obstacle au bien commun, qui bloque la circulation de l’énergie cosmique en ramenant tout à soi.

Saturne produit des chagrins, des tracas, des ennuis et elle nous apprend que nous ne pouvons nous aider nous-même en étant égoïste. Mais plutôt en nous oubliant pour les autres et en les servant.

Saturne crée le cadre dans lequel dois se dérouler l’œuvre de notre vie. Il délimite les bornes à ne pas franchir quand on s’éloigne des champs émis par les forces du bien. La pauvreté, le fait d’être mal aimé, l’incapacité à communiques et a échanger sont des limitations imposées par Saturne selon les bornes fixées et les objectifs qu’il veut nous voir atteindre.

Il faut se rendre utile à tous pour réparer les différents tords causés par vos égos à travers le temps et l’espace. La loi de nécessité nous aide pour réparer nos dettes karmiques ; elle met sur notre chemin les âmes qu’il nous faut servir, pour faire cette réparation.

Le credo de Saturne c’est : sacrifice pour les autres, renoncement à soi. Le sacrifice est la clé du progrès. Ces deux attributs divins sont des qualités à incorporer en soi pour atteindre ses objectifs, à l’image de Dieu qui s’est limité et à renoncé à Lui-Même, en baissant sa fréquence vibratoire pour que nous venions à l’existence.

Le service est la clé de l’ouverture intérieure, celle de notre âme. Et être prêts à perdre une partie de nos acquis permet aux autres d’avoir accès à certains privilèges. Le péché lié à Saturne est donc l’Avarice qu’il faut bannir en nous en partageant avec les autres et en les servant.

6. JUPITER, MISERICORDE, GOURMANDISE

L’égoïsme est une coque qui nous sépare de nos semblables ; il est source de souffrances et nous appauvrit. Cette souffrance nous permet de cultiver pas à pas la vertu de bienveillance. Alors l’âme monte au-dessus de la croix de la personnalité, de la matière et dirige le corps.

Jupiter (ou Hesed) est la planète qui utilise le cadre de vie fournit pas Saturne (Binah) et il le remplit selon sa nature. Jupiter est le pourvoyeur des grâces, des biens, mais il dispense ces biens selon les ordres qu’il reçoit de Saturne. Car c’est Saturne qui récompense nos mérites, selon notre destinée et notre travail spirituel pour avancer sur le chemin de la Lumière.

Si nous sommes le Sel pour les autres, comme disait Jésus-Christ, à savoir si nous sommes indispensable aux autres, les aimons et les soutenons dans leurs épreuves ; Saturne analysera et jugera nos actes pour voir si nous sommes comme son Fils Jupiter en qui elle a déposé toutes ses richesses. Alors nous obtiendrons tout ce que nous demandons, et deviendrons une source de miséricorde et d’abondance pour les autres Le péché lié à l’extravagance de Jupiter est la Gourmandise (en tout).

7. MERCURE, LA VERITE, L’ENVIE

Mercure est la dernière née de notre système solaire. Cette planète est très importante à cause de son influence sur le corps, l’âme et l’esprit. Son symbole contient ces trois éléments : le demi cercle de l’âme, posé sur le cercle de l’esprit et la croix du corps physique sous ce cercle.

Mercure est neutre avec le cercle de l’esprit en son centre. L’âme posé sur ce cercle peut décider de s’élever avec les attributs divins, ou descendre au plus bas dans la matière. Il n’y a que l’homme qui possède ces possibilités aussi divines, à travers son libre arbitre : aspirer plus haut ou tomber plus bas dans la matérialité.

C’est pourquoi Mercure est appelée la planète de l’intelligence ; celle de la faculté de compréhension des rapports entre l’âme et l’ego (conscience du corps physique). L’ego va t-il coopérer pour que l’âme atteigne ses objectifs divins ? La prise de conscience de celui qui cherche la Vérité consiste à utiliser son intelligence pour résoudre les défis de sa vie, en privilégiant les programmes de l’Etre intérieur, l’âme.

Mercure est la planète de la Vérité. Grâce à elle nous prenons conscience que tout ce que Venus la Beauté décore n’est pas forcément vrai. Mercure et Venus suivent le Soleil dans sa course dans l’espace. Elles sont proches l’une de l’autre. Venus c’est le compas qui arrondi les angles de la réalité des rapports de l’âme. Mercure est l’équerre qui mesure les réalités humaines. Mercure est doté du pouvoir de communication, elle rappelle à l’âme, à l’homme que tous ses programmes doivent être mesurés pour établir avec ses semblables des rapports solides et harmonieux. C’est alors qu’il pourra recevoir des informations des mondes supérieurs pour les communiquer à ses frères sur le chemin de la foi. Le péché lié à Mercure est l’Envie.

« Notre volonté est bien plus puissante que les signes et planètes une fois que nous sommes incarnés. La terre est notre champ d’application des choses apprises sur d’autres planètes. Les signes n’influencent notre vie que pas l’intermédiaire des planètes qui les parcourent et les animent pour nous ».(1)

(A suivre)

 

Inspiré de « L’éveil du pentagramme intérieur »; Kabaleb et Guerashel

(1) L’Astrologie karmique, Dorothée Kœchlin de Bizemont

 

 

About The Author

rymadayle

Je suis Myriame Hepthtsiba. J'ai une formation en sociolinguistique et en Anglais. J'ai une expérience de 25 ans dans l'enseignement de l'Anglais de spécialité, en particulier dans la formation des secrétaires bilingues. Le contact avec les autres, au cours de ma carrière professionnelle, m'a amené à m'intéresser à tout ce qui a trait aux sciences humaines pour comprendre les autres, afin de les aider au mieux de leurs capacités. Ma passion pour le développement personnel, ainsi que ma quête de spiritualité et le service dans des églises m'ont aussi permis de rassembler bien des outils. J’ai acquis de ce fait de l'expérience en matière de développement des compétences humaines et d'accompagnement de la personne, dans les moments clés de la vie. C'est cette expérience et ces trésors accumulés en moi que je viens ici partager avec vous.