LES DEFAUTS

Il nous arrive de vouloir nous débarrasser absolument  d’un défaut ou d’une attitude qui  nous gène ou nous  tracasse.  Mais nous  n’y arrivons pas.

Que dire de ce grand fumeur qui lutte de toute ses forces pour arrêter de fumer ; ou de ce jeune homme qui veut arrêter de se masturber ; ou encore de cet alcoolique qui ne peut résister à un verre malgré toute sa bonne foi.

VOUS DITES DEFAUT ?

Ce que nous appelons souvent défaut n’en est pas.  Ce n’est en fait qu’ un trait de  caractère dont nous avons eu besoin à un certain moment de notre vie, selon notre niveau de conscience.

Maintenant nous voulons nous en débarrasser, parce que notre conscience à évoluer d’un cran. Elle a changé de fréquence et ne peut plus supporter de continuer à nous laisser demeurer dans l’attitude de fumer, se masturber, se saouler, mentir, voler, etc…

Pour cela, elle va nous aider à  trouver des dérivatifs qui nous servirons de béquilles au départ. Par exemple, un fumeur prendra des pastilles ou patch anti-cigarettes; un alcoolique boira un grand verre d’eau chaque fois qu’il aura envie d’un verre d’alcool; le menteur s’exercera à dire la vérité, le colérique à se maîtriser en expirant sa colère, et en se détendant par la méditation.

SUBSTITUER  ET NON SE DEBARASSER

On ne peut se débarrasser d’un défaut. Mais on peut le substituer. Oui, il faut le substituer à la qualité qu’on veut mettre à sa place.

Avant tout, il faut dire merci au défaut que nous voulons abandonner. Ensuite, focaliser toute notre attention sur la qualité qu’on veut acquérir et s’en réjouir, et ne plus porter notre attention sur le défaut que nous voulons abandonner. Car, notre énergie coule vers où notre attention se focalise.

En fait, ce que nous appelons défauts ne sont que des attitudes, des tempéraments que nous avons hérité ou acquis de part notre éducation, notre société, culture, mode de vie et de penser. Plus notre conscience s’éveille, plus elle a besoin de se débarrasser, ou plutôt de substituer ces tempéraments par ceux qui correspondent à notre niveau et état de conscience.

NOUVEL ETAT DE CONSCIENCE

Notre subconscient, qui est la conscience de notre âme, doit alors enregistrer les nouveaux tempéraments que veulent acquérir notre âme. Par notre attention et notre maîtrise de soi, dans la méditation et la gratitude, nous pouvons y arriver avec beaucoup de volonté et de patience.

Pendant la méditation, nous pouvons visualiser le nouveau tempérament ou l’attitude que nous voulons avoir. Voir l’image mentale de ce que nous voulons voir réaliser, et nous en réjouir à l’avance , nous conditionne pour y arriver. C’est cela la Foi! Croire que l’on a déjà ce que l’on désire et se réjouir comme si nous l’avions déjà.

Notre joie ne doit pas être suscitée par des choses extérieures à nous, mais plutôt par celles qui émanent de notre être profond. Choses  qui, par notre gratitude à l’Etre Suprême, et notre confiance en nous-mêmes,  se manifesteront inéluctablement.

Il faut faire appel à notre volonté pour dominer les sentiments et besoins de notre égo, qui est la conscience de notre corps physique. Celui-ci à souvent des désirs qui nous nuisent. Et ce, pour ceux qui lisent par exemple la Bible, les versets 5 et 7 du Psaume 121 vous y aideront énormément.

Courage et à bientôt!

About The Author

rymadayle

Je suis Myriame Hepthtsiba. J'ai une formation en sociolinguistique et en Anglais. J'ai une expérience de 25 ans dans l'enseignement de l'Anglais de spécialité, en particulier dans la formation des secrétaires bilingues. Le contact avec les autres, au cours de ma carrière professionnelle, m'a amené à m'intéresser à tout ce qui a trait aux sciences humaines pour comprendre les autres, afin de les aider au mieux de leurs capacités. Ma passion pour le développement personnel, ainsi que ma quête de spiritualité et le service dans des églises m'ont aussi permis de rassembler bien des outils. J’ai acquis de ce fait de l'expérience en matière de développement des compétences humaines et d'accompagnement de la personne, dans les moments clés de la vie. C'est cette expérience et ces trésors accumulés en moi que je viens ici partager avec vous.