PAQUES, NOTRE RESURRECTION

L’humanité chrétienne vient de fêter la Pâques,  qui  célèbre la mort et la résurrection de Jésus-Christ.  Mais beaucoup de personnes ignorent que le souvenir de cette Mort et Résurrection du Fils de l’Homme JESUS, doit être en fait la mort de toutes leurs œuvres dépravées et iniques ; et la résurrection du potentiel divin qui dort en eux. Tout cela n’est possible qu’en invoquant Le Nom de Jésus, la Résurrection et la Vie.

Bien avant, voyant comment la naissance et le ministère de Jésus-christ ont été annoncés de longue date, avant sa venue sur Terre.

PROHETIES ET PROMESSE

La Naissance du Christ

La naissance, la vie et le ministère de Jésus-Christ, le prophète d’Israël venu de Dieu, ont été annoncés dans les Écritures, à savoir, la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes.

Le prophète Esaïe a exercé son ministère prophétique entre 739 à 686 av.J.-C. Il a prophétisé sur les temps messianiques et annoncé la naissance d’un enfant par une vierge, un fils spécial qui délivrerait  son peuple.

En Esaïe 9: 1-6 il est écrit : « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur ses épaule ; on l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Donner à l’empire de l’accroissement, et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l’affermir et le soutenir par le droit et la justice, dès maintenant et à toujours : Voilà ce que fera le zèle de l’Éternel des armées. »

Cette parole annoncée se référait à la naissance de Jésus-Christ et elle s’est accompli à la lettre dans le Nouveau Testament en Matthieu 1:22-23, lors de la venue du Christ « …Tout cela arriva afin que s’accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète; voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’EMMANUEL, ce qui signifie DIEU AVEC NOUS. »

Et en Luc 1:30-33  : « L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce aux yeux de Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de JÉSUS. Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père. Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin.»

LE Ministère  du CHRIST

Tout comme sa naissance, le ministère de Jésus-Christ a été aussi prophétisé par le prophète Esaïe.

Esaïe 61:1-3 «  l’Esprit du Seigneur, l’Éternel est sur moi, car l’Éternel m’a oint apporter de bonnes nouvelles aux malheureux ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé ; pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance ; pour publier une année de grâce de l’Éternel, et un jour de vengeance de notre Dieu ; pour combler tous les affligés, pour accorder aux affligés de Sion, pour leur donner un diadème au cendre, une huile de joie au lieu de deuil, un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu, afin qu’on les appelle des térébinthes de la justice, une plantation de l’Éternel, pour servir à sa gloire. »

Cette prophétie a aussi été accomplie dans le Nouveau Testament en Luc 4 : 14-21

« Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée et sa renommée se répandit dans tout le pays d’alentour. Il enseignait dans les synagogues, et il était glorifié par tous. Il se rendit à Nazareth où il avait été élevé et , selon sa coutume, il entre dans la synagogue le jour du sabbat.

Il se leva pour faire la lecture, et on lui remit le livre du prophète Esaïe. L’ayant déroulé, il trouva l’endroit où il était écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi. Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres, il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur.

Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s’assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui.

Alors il commença à leur dire : « Aujourd’hui cette parole de l’Écriture, que vous venez d’entendre, est accomplie »

Cette parole causa beaucoup de surprises et de tumultes parmi l’assemblée dans la synagogue…

Dans les Evangiles, Jésus-Christ a été très persécuté durant son ministère, du fait qu’il ait dit qu’il était Fils de Dieu. Pourquoi le Nom de JESUS et de CHRIST?

LE NOM DE DIEU

JESUS, c’est l’homme; comme il s’appelait  lui-même,  » le Fils de l’Homme. CHRIST, c’est l’Onction Divine dont l’homme Jésus était revêtu pour son ministère.  c’est le nom de Son Père, l’Energie Divine qui le guidait et l’inspirait. D’où le fait qu’il soit appelé Fils de Dieu.

Dans l’une des 10 Paroles données  à Moïse, Dieu dit : « Tu ne prendras point LE NOM, de l’Éternel, ton Dieu, en vain. Car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. » (En Exode20: 7)

Lorsque l’Éternel envoie Moïse libérer le peuple Hébreux d’Égypte, Moïse  qui ignore le Nom de Dieu lui pose la question suivante en Exode 3 : 13-15 :

« Moïse dit a Dieu : J’irai donc vers les enfants d’Israël , et je leur dirai : Le Dieu de vos pères m’envoie vers vous. Mais, s’ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je ? Dieu dit à Moïse : JE SUIS celui QUI SUIS. Et il ajouta ; c’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël : Celui qui s’appelle « JE SUIS » m’a envoyé vers vous.

Dieu dit encore à Moïse : tu parleras ainsi aux enfants d’Israël : l’Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob, m’envoie vers vous. Voilà mon nom pour l’éternité, voilà mon nom de génération en génération »

YHWH ou EHYEH ASHER EHYEH

YHWH, communément prononcé Jehovah par les Chrétiens, est Le nom imprononçable ou ineffable de Dieu. Ce sont les quatre Lettres du Tétragramme Divin qui composent le nom sacré  du Saint Bénis-soit-il, de Hashem ou Adonaï (Seigneur)  dans la tradition juive. Ce sont ces lettres qui ont crées nos quatre mondes, nos univers invisibles et visibles.

Dieu dit donc à Moïse lorsqu’il se révèle à lui : « EHYEH ASHER EHYEH », traduit par  « JE SUIS ce que JE SUIS » ou par « JE SERAI ce que JE SERAI ».

Une manière de lui dire, « en fait, on ne peut pas me définir car Je Suis indéfinissable ; je prend toutes les formes ; je suis dans toutes les dimensions à la fois ; Je Suis l’Infini Sacré. Comme référence, je vous donne de m’appeler en vous référant aux trois patriarches Abraham, Isaac et Jacob, vos pères dans la Foi en Moi. C’est à travers eux qui je me suis révélé à l’humanité, dans Ma Nature matérielle, définissable pour votre entendement limité. »

En somme, DIEU nous fait comprendre, avec subtilité : JE prend la forme que vous me donnez, car Je Suis Sans Limite. Voici pourquoi il est dit en Exode 20:7 que l’Éternel ne laissera pas impuni celui qui prendra Ce Nom, Son Nom YHWH, JE SUIS,  en vain.

Prendre le nom de Dieu en vain, c’est initier des créations qui ne sont pas dans Sa Volonté ; c’est aussi prononcer ce Nom pour dire des négativitésQu’est ce que nous ajoutons comme parole après avoir dit : Je Suis ? La négativité ou la positivité ? Les gens ont tendance à dire : Je suis malade, je suis idiot, je suis……etc..

Prenons conscience que Le Nom ou la formule «  JE SUIS » est très puissant et à un pouvoir créateur de réalités inimaginables !

LE NOM DE JESUS, LE CHRIST

La prophétie de la naissance de Jésus-Christ dit qu’on l’appellera « Fils du Très Haut », « Emmanuel », qui veut dire Dieu avec nous.

Jésus-Christ disait : « Celui qui m’a vu a vu le Père. Car le Père est en moi et je suis dans le Père ».

Jésus est la Similitude du Père invisible, à savoir, il a tous Ses Attributs Divins. Le nom hébreux de JESUS c’est JESHOUA, composé des lettres hébraïques : Yod – Shin -Vav – Ayin.

Le nom de  Jésus en Hébreux, YESHOUA  (Yod SHIN-Vav-Ayin) est  composé de 4 lettres comme le Tétragramme divin.  La deuxième lettre de ce  Tétragramme, « HE »  représente l’attribut du Fils dans l’invisible. 

La deuxième lettre du nom YESHOUA est  « SHIN » c’ est une lettre de Feu qui contient les trois principes de la Création.. C’est  aussi  une des lettres mères dans l’alphabet Hébreux, avec pour valeur 300… Juste quelques faits, qui font que le nom de Jésus est un nom très puissant,  car il contient la plénitude de la Divinité.

DEMANDER AU NOM DE JESUS

Dans les Évangiles de Jean 15:16 : Jésus-Christ dit : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi je vous ai choisi, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en Mon Nom, il vous le donne. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les ns les autres ».

Jean 16 :23-24 «… En vérité en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon Nom. Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon Nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. »

Ces paroles sont données par le Seigneur juste avant sa crucifixion et sa mort. Elles sont au nombre des dernières recommandations qu’il donne à ses disciples. Il leur dit de demander désormais toutes choses en Son Nom, et le Père les exaucera.

La demande implique une expression de la parole. Et la parole n’est autre que la pensée exprimée.

JESUS, LA PAROLE DIVINE MANIFESTEE

Jean 1:1-3 nous dit : « Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçu. »

Cette parole a été faite chair, est venue parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. Elle était la lumière véritable qui en venant dans le monde éclaire tout homme.

« Et à tous ceux qui ont reçu cette parole, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de celle de Dieu ». (Jean 1:1-5 ; 9-14)

« Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. Personne n’a jamais vu Dieu. Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. » (Jean 1 ; 17-18)

Le nom de JESUS, c’est le nom du Père manifesté, le Père Rédempteur, le Messie Oint : JESHOUA (Yod-Shin-Vav-Ayin) en Hébreu.

C’est le nom au-dessus de tous les noms manifestés, c’est un nom puissant à cause du Feu de « Shin » qu’il contient. La lettre « Shin » a elle seule contient trois principes de créations. A la mention du Nom de JESUS, tous les démons sont terrorisés et tremblent. Voilà pourquoi Le Christ  Jésus nous dit de demander en ce Nom, pour être délivrés de nos démons intérieurs et extérieurs.

 

Au nom de Jésus, tout genou fléchi et toutes langues confessent que Jésus-Christ est Seigneur à la gloire de Dieu de le Père.  Ce nom nous rend humble et compatissant.

C’est ce Nom qui a livré publiquement en spectacle Satan (l’Ego) et ses démons, en triomphant d’eux par la Croix. C’est ce Nom qui a déchiré l’acte de mort qui nous condamnait à la damnation.

C’est par ce nom que nos meurtrissures sont guéries, nos péchés effacés, nos chaînes brisées, nos cœurs consolés ! Invoquons le avec foi  dans nos troubles pour obtenir de l’aide du Ciel.

Demander au Nom de Jésus-Christ, c’est demander avec la Parole, en s’appuyant sur les Promesses divines qui sont les nôtres ; c’est l’assurance d’un exaucement garanti, c’est la purification de notre âme.

Mais cela requiert au moins une condition Croire en l’œuvre que l’homme Jésus, portant l’Onction Divine de Christ, est venu accomplir sur Terre.

Il est venu apporter la paix, l’amour et la vie sur Terre ; nous réconcilier avec le Père Éternel, notre Créateur, avec qui nous étions en porta-faux par notre désobéissance, notre orgueil et notre rébellion.

Il est venu nous révéler, par des Paroles et des Actes, l’Amour du Père Éternel pour la Création toute entière, afin de la racheter de l’égarement ; la détacher de la captivité dans laquelle elle est retenue depuis des éons de temps.

VOIR LA PAQUES AUTREMENT

Les gens mangent, boivent, dansent à la Pâques, et oublient souvent l’essentiel du message que le Christ Jésus est venu apporter à l’humanité:

  1. Nous REPENTIR  de nos iniquités : reconnaître notre état d’égarement et décider de revenir sur le droit chemin, le chemin de la vérité et de la lumière.
  2. Nous BAPTISER au nom de Jésus-Christ pour le pardon de nos pécher ; à savoir, plonger nos regard dans les Écritures Saintes,  nous  immerger dans la Parole, pour y trouver refuge et délivrance dans nos moments de tribulations.
  3. Recevoir le DON DU SAINT ESPRIT  qui est l’étape suivante qui se concrétise à la fête de la Pentecôte. Cette promesse donnée par l’Éternel à travers le prophète Joël  et que Jésus a donné à ses disciples ,  a été accomplie dans les Actes de Apôtres le jour de la Pentecôte. Elle est encore valable aujourd’hui  aussi pour tous!

LA PROMESSE

La promesse de recevoir le Saint Esprit, qui est l’Esprit de Dieu qui nous scelle, et confirme que nous sommes « Enfants de Dieu » nous attend, pour faire de nous des Fils du Très Haut, à la similitude de JESUS -CHRIST.

Car celui qui n’a pas l’Esprit de Dieu n’est pas « Fils de Dieu », pas connu de Dieu. Il marche selon les œuvres de la Chair, et non selon celles de l’Esprit ; il parle un langage étranger au Ciel et agit en contradiction avec les normes cosmiques et éternelles.

LA PUISSANCE DE LA RÉSURRECTION

Fêter la Pâques, c’est prendre conscience des JE SUIS de JESUS et demander notre rédemption en son Nom. En proclamant cet attribut de JE SUIS qui est : Je Suis la Résurrection et la Vie ! nous déclenchons en nous un processus de résurrection.

Il faut ensuite ajouter à cette phrase tout ce qu’on veut voir ressusciter dans notre vie, et le proclamer haut et fort ! Par exemple, « Je suis, la résurrection et la vie de… (ma santé) ».

PAQUES, c’est JE SUIS LA RESURRECTION ET LA VIE!   C’est le printemps de notre résurrection. C’est le temps pour nous de commencer à faire éclore les bons bourgeons tapis en nous, et déraciner les mauvaises herbes, les ronces et les épines qui étouffent notre vie et  la Vie Divine  en nous.

LES NOMS REDEMPTEURS DE « JE SUIS »

Jésus-Christ est le Sauveur et Seigneur Oint ; il est le Messie  Rédempteur de nos âmes. On peut lui faire appel dans la prière, à travers les Sept Noms Rédempteurs Divins, de CHRIST suivants :

  • JÉHOVAH JIREH, Dieu qui voit et Pourvoit à tous nos Besoins.
  • JÉHOVAH SALOM, Dieu de Paix qui nous donne Sa paix apaisante.
  • JÉHOVAH SHAMMAH, Dieu toujours Présent à côté de nous.
  • JÉHOVAH NISSI, Dieu qui est notre Bannière d’Amour et de protection.
  • JÉHOVAH TSIKENU, Dieu qui nous rend Justice et est notre avocat auprès du Père.
  • JÉHOVAH ROHI, Dieu Le Berger qui nous conduit en de verts pâturages et eaux paisibles.
  • JÉHOVAH RAPHA, Dieu qui nous guérit de toutes mes meurtrissures et maladies.

 

 

LES « JE SUIS » DE JESUS-CHRIST

Les JE SUIS de JESUS suivants pourrons nous aider à intégrer cette énergie divine en nous. Il faut juste les proclamer, les affirmer pour semer et enraciner la promesse de Son Amour Rédempteur en nous. Dire avec assurance et joie :

  • JE SUIS, le Bon Berger des Brebis.
  • JE SUIS , l’ami fidèle et véritable.
  • JE SUIS ,l’Agneau de Dieu qui ôte le Péché de l’Humanité.
  • JE SUIS , le Prince de la Vie
  • JE SUIS , le Prince de la Paix.
  • JE SUIS , le Roi des rois.
  • JE SUIS , le Seigneur des seigneurs.
  • JE SUIS , le Lion de la Tribu de Juda.
  • JE SUIS , le Saint d’Israël.JE SUIS, le Fils du Dieu Vivant.
  • JE SUIS , le Rejeton de David.
  • JE SUIS , le Maître des Vignerons.
  • JE SUIS , la Parole faite chair.
  • JE SUIS , le Fils de Marie, femme de Joseph.
  • JE SUIS, Le Sage et Prophète d’Israël.
  • JE SUIS , Dieu fait Homme.
  • JE SUIS , le Sel de la Terre.
  • JE SUIS , le Maître de la Moisson des Âmes.
  • JE SUIS, le Grand Enseignant.
  • JE SUIS, le Souverain Sacrificateur, selon l’Ordre de Melchisédek.
  • JE SUIS , la Lumière du Monde.
  • JE SUIS , LA RESURRECTION ET LA VIE !
  • JE SUIS, MON REDEMPTEUR ET MON DIEU !

A chaque période de Pâques, pensons, agissons et proclamons JE SUIS LA RESURRECTION ET LA VIE ! Et demeurons dans un esprit de prière et d’adoration du Créateur, de l’ETRE Invisible appelé PERE, ANCIEN DES JOURS de l’Humanité ; ou appelé Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. C’est là notre lignage céleste, toutes religions confondues.

Il nous faut transcender les barrières de la religion et aller au-delà des normes fixées par les egos humains; rechercher tout simplement l’Amour pour soi, l’Amour pour les Autres, et l’Amour pour le Créateur de toutes choses.

LE VOILE DU TEMPLE DÉCHIRÉ

L’acte de sacrifice posé par Christ Jésus sur la Terre a déchiré Le Voile du Temple de Jérusalem qui séparait le Lieu Saint du Lieu Très saint. Purifions nous maintenant de nos œuvres et entrons dans le Lieu Très Saint pour offrir notre sacrifice d’amour, d’adoration et d’actions de grâces au Père des Lumières.

Ce Lieu Très Saint n’est autre que le Temple de notre Cœur. Jésus-Christ dans sa révélation à l’apôtre Jean nous dit : « Je me tiens à la porte et je frappe. Celui qui m’ouvrira, j’entrerai chez lui et je souperai avec lui et lui avec moi ».

Pourquoi résister à cette offre qui est plus alléchante que toutes les offres terrestres que l’on puisse nous faire. Avec JE SUIS, on a le beurre et l’argent du beurre. Il est temps de communier avec notre Être Divin, d’être rempli d’amour et de reconnaissance, tout simplement.

LA RÉCONCILIATION

Mais avant d’être rempli de cet Amour qu’est CHRIST :

  1. Réconcilions-nous avec nous-mêmes, dans tous les aspects de notre vie.
  2. Réconcilions-nous avec ceux que nous appelons nos ennemis, qui ne sont en fait que des obstacles mis sur notre chemin de vie pour nous parfaire.
  3. Réconcilions nous, à travers la Parole- Amour qu’est CHRIST, avec CELUI de qui nous émanons et sommes vraiment tous issus : DIEU, YHWH, LE PERE DE NOTRE UNIVERS.

Autant que cela dépend de nous, recherchons la paix avec tout le monde, et la sanctification sans laquelle personne ne verra la Face de Dieu, nous disent les Epitres.

UNE VIE NOUVELLE

Vivre la résurrection en Christ, c’est vivre une vie de délivrance, de paix et de joie continuelle, le cœur rempli d’amour pour toute la Création et le Créateur. C’est marcher main dans la main avec Christ. C’est Être, tout simplement.

 

About The Author

rymadayle

Je suis Myriame Hepthtsiba. J'ai une formation en sociolinguistique et en Anglais. J'ai une expérience de 25 ans dans l'enseignement de l'Anglais de spécialité, en particulier dans la formation des secrétaires bilingues. Le contact avec les autres, au cours de ma carrière professionnelle, m'a amené à m'intéresser à tout ce qui a trait aux sciences humaines pour comprendre les autres, afin de les aider au mieux de leurs capacités. Ma passion pour le développement personnel, ainsi que ma quête de spiritualité et le service dans des églises m'ont aussi permis de rassembler bien des outils. J’ai acquis de ce fait de l'expérience en matière de développement des compétences humaines et d'accompagnement de la personne, dans les moments clés de la vie. C'est cette expérience et ces trésors accumulés en moi que je viens ici partager avec vous.